La kaste politique française et sa « justice » : un dépôt d’ordure à ciel ouvert

 

 

 

Derniers commentaires

  • tourmenticszygomatics commentaire sur Le système Mac-rond mis à nu
    "Bonjour, Je ne partage pas votre opinion sur le petit "génie", Mac-rond est un pur produit, il n'a p..."
  • Admin con ou bien ? commentaire sur Le système Mac-rond mis à nu
    "Bonjour, avoir raté un concours n'est pas une preuve de bêtise. On peut être un génie et ne pas être..."
  • tourmenticszygomatics commentaire sur Mes options
    "Bonjour, Et bien je souhaite que vos ayiez fait bon voyage, je suis là quelque part, sur la terre !..."
  • Manolito commentaire sur Mes options
    "bonjour tourmentics ou vis-tu maintenant ? en russie ? Moi aussi j'ai beaucoup voyagé avec le sac ..."

Articles récents

Eléments de langage, … du vent…

« Personne ressource ».

Ouiiiiiiiiche mais encore ?

« Utiliser les compétences là où on en a le plus besoin ».

D’accord.

Donc on envoie une aide-soignante diplômée depuis 10 mois à une réunion hyper importante pour un jeune autiste. Cette personne n’a que peu de connaissances en déficience intellectuelle et aucune en autisme.

Pendant ce temps, ma collègue et moi qui travaillons avec ce jeune ne sommes pas invitées.

Nous sommes les seules deux à avoir une solide formation en autisme.

Donc ouiiiiiche, « élément de langage », puisque les « personnes ressources » ne sont pas conviées à la réunion où est décidée la prise en charge individuelle de ce jeune.

Résultat : je ne peux pas adhérer aux objectifs définis car ils sont inconciliables avec une prise en charge sérieuse de ce jeune autiste.

Effet : absence de motivation, refus de faire l’envers de ce que j’ai appris.

Voilà où nous en sommes sans comprendre pourquoi les personnes ressources sont sans cesse citées et jamais utilisées. Nous sommes bien dans un tout-pouvoir et même celui d’enlever à ce jeune une prise en chagre adaptée à ses difficultés.

Donc il me reste à dire « beurk ! ».

Et à trouver comment enfin pouvoir excercer mon métier débarrassée de toutes ces courbettes de cour où ceux qui devraient être aidés sont le jouet de petits-pouvoirs malsains.

 

 


Zinzin

J’ai toujours souffert pour ma terre, les animaux, depuis ma plus tendre enfance.

Moins pour les humains,

Quoique…

Ils sont des animaux comme les autres.

Parfois un peu plus futés,

Parfois moins.

Heureusement pour nous tous, il faut le dire, tous les animaux ne rêvent pas de bombes nucléaires…

 

Je suis pas une marrante, moi.

C’est absurde quand je me souviens avoir fait rire plus de 15 personnes pendant plus d’une heure avec un coup de fil imaginaire.

C’est absurde aussi les accidents.

 

 

Un sac d’espoirs persistants accroché au dos,

Je cherche encore mon chemin.

Et si je suis conduite à la rue par mon insolence,

Pas grave, mon fils y est,

Il me protégera.

 

 


Sidération

Lors de l’attentat cette fois dirigé contre les responsables réels du chaos, le monde entier a vu en direct une casserole se prendre une bastos.

En effet, hier, lors du monologue public du représentant national, celui-ci s’est pris une balle de 38 Magnum en plein bide.

Mais à la sidération de tous, les présents et ceux qui assistaient depuis leur poste de télévision à ce discours, aucune goutte de sang n’a filtré à l’entrée de l’impact.

Bizarrement, on a entendu « bling » puis « blang » et vu sortir du poitrail du représentant national une multitude de fils électriques, de vis et de boulons, accompagnés rapidement par un siflement aigu et une fumée bleue fluo.

Au même moment, la tête du représentant national s’est mise à tourner sur elle-même à toute barzingue, et a fini par s’envoler et s’éclater au plafond qui était de verre ce jour-là.

Aucun des serviles médias présents n’a pu empêcher les spectateurs de découvrir horrifés que le représentant national était en fait un androide constitué de ferraille et de câbles connectés.

Deux heures après l’incident, l’AFP a déclaré que le monde entier avait été victime d’hallucination en expliquant que des milliers de laboratoires pharmaceutiques dans le monde avait eu la même panne exactement au même moment et avaient diffusé par erreur sur toute la terre des substances invisibles et hallucinogènes.

Après un appel des sénateurs et des députés, une aide humanitaire internationale a porté ses fruits :

Des files de camions remplis de boulons, vis de toutes tailles, fils électriques et boites de conserves vides peints en jaune fluo ont afflué vers les bureaux étatiques..

 

Au même moment, des centaines de carambolages d’hélicoptères ont été filmés  en Nouvelle-Zélande et en Suisse mais comme le dit l’AFP, cela n’a aucun rapport avec l’incident.

 

 

humanrobot4

 

 

 


Solitude sociale

Quelle chance j’ai d’avoir été élevée avec le mot « propagande » à la fin de presque toutes les phrases de mes parents quand ils regardaient la télévision !!

Chance, oui, j’en suis convaincue, je vois bien ma liberté de penser en ragardant mon environnement social qui se conforme à tout sans moufter.

Malchance aussi car cette solitude que j’aime tant est devenue un non-choix, un truc qui s’impose à moi vu que je suis complètement à rebours de la pensée dominante.

Vaccinée contre la pub ; contre la doxa, contre ce qu’on nous impose comme le droit d’irsael à massacrer puisqu’il a été victime de « génocide », (on se demande alors qui sont les survivants puisqu’un génocide est l’éradiquation d’une ethnie), alors même que le nombre de 6 millions n’a jamais été prouvé et que 80 millions de personnes ont été massacrées pendant la dernière boucherie au profit du capital ; vaccinée contre la propagande anti-Russie; contre toutes les propagandes télévisées puisque je refuse d’avoir la boîte à rendre con, et que même quand je l’avais, les informations-propagandistes étaient interdites chez moi ;  à rebours totalement de l’asservissement de mes collègues qui acceptent sans jamais se servir de ce qui nous reste de droit, (avant la destruction totale par un macron-produit de bonux), pour rester digne et ne pas devenir des « riens », « des pions »…

Très seule mais rassurée de pouvoir chaque matin me regarder dans le miroir sans détourner le regard.

Je ne détiens pas de vérité mais j’ai une certitude :

Mieux vaut le combat ou la mort que la compromission avec ces produits-bonux vides de tout et affublés  d’un génie qu’on prèterait, dans un temps normal, à une limace.

 

 

Articles plus anciens

Les clébards de garde

Incorrigible

LE LANGAGE, exemples de novlangue et la langue du Troisième Reich (LTI)

Essai d’une ignorante

La novlangue de George Orwell, un instrument de domination

Villaines-les-Rochers |
Prostitution : faut-il péna... |
Fo Ville de Bourges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dans la vie tout est signe
| Pierreapplegallery
| Apple Gallery - iknow