C’est l’histoire d’un pov mec…

Il a qu’un seul costume et une chemise blanche où il manque les boutons du haut.

C’est un héritier fainéant et nombriliste qui évolue uniquement parmis les hypocrites-parvenus.

Ça donne ça quand vous donnez beaucoup de fric à des gens qui ne l’ont pas gagné, n’auraient pas su le gagner mais l’ont hérité, sans mérite.

Moi j’appelle ça « les cons ».

Je précise que tous les parvenus ne sont pas cons.

J’en connais même qui sont très bien, mais il faut dire que c’est pas la majorité et que j’ai vu aussi des conversions vers la connerie.

Bon, heureusement eux ont d’autres costumes, parce que sinon, de complets en chemise blanche en complets en chemise blanche, on sait plus où est l’identité.

;O)

Le gars, il a JAMAIS CHANGE DE COIFFURE !!!!!

Jamais !

Et si ça se trouve, il est chauve !!!

Remarquez, c’est pas que j’aime pas les chauves, non.

 

J’avais jamais eu l’occasion d’étudier un gars, un « gras », un cas comme ça.

En fait, c’est un inadapté social, une sorte de clown narcissique et dangereux.

Le bouffon des puissants.

Le Bouffon Haineux Laid.

Quand je le regarde s’écouter, je me dis qu’il est vraiment grave.

D’ailleurs, quand je coupe le son, c’est pareil.

Sa gestuelle trahit immanquablement son nombrilisme et son état de sale con bagarreur qui s’en ai jamais pris une, hormis les tartes et à qui je flanquerais avec une jouissance sans limite ma main dans la gueule.

;O)

 

 

 


Archive pour septembre, 2014

Capucine en verre

IMG_0732

 

 

 

De crises financière, en crise financière

On le sait, le système financier est pourri.

Mais il est sauvé par les états, chose plus que normale puisque ce sont les mêmes riches, leurs réseaux, leurs amis qui dirigent les banques.

Les délits d’intitiés sont devenus la norme.

Les présidents, responsables des grandes puissances vont et viennent entre poste dans une multinationale et poste au sein du gouvernement.

En fait, ils sont les agents de la finance.

Tout aurait été différent si on avait mis les parieurs devant leurs responsabilités et qu’ils aient assumé leurs pertes.

Tout comme vous le faites quand vous achetez un jeu à gratter et qu’il est perdant…

Mais les financiers et les gouvernants à l’instar de l’enfant roi américain ne supportent pas la frustration.

Rien ne peut freiner leur avidité meurtrière.

On leur a permis de mutualiser leurs pertes, c’est le citoyen qui paie.

On leur a permis de privatiser les profits.

Ce sont les riches qui empochent.

Bref, ces gens spéculent n’importe comment, s’ils gagnent, ils ramassent, s’ils perdent, nous payons et ils ramassent.

Face je gagne, pile tu perds !

Leur comportement mafieu est protégé par l’état.

Ben, ouais quoi, on va pas mettre au tribunal le mec chez qui on bouffe du caviar plusieurs fois par semaine…..

Et pis, il en sait tant sur nous.

 

 

 

Psychiatrie : Le Martketing de la Folie

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

L’ère de la peur – Le règne de terreur de la psychiatrie

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Allez encore un ptit choc !!

Décidément c’est la mitraille, ils veulent vraiment nous anéantir par la terreur.

Le ptit dernier : ebola.

Tout comme la grippe H1N1, c’est parti pour la névrose.

Et puis pour le racisme.

Certains pays ferment leur frontière et tirent à vue sur ceux qui essaient de passer.

Certains voyageurs sont mis en quarantaine dans les aéroports.

Une majorité de gens de couleur.

Ben voyons, religion, couleur, manque de travail, préférence sexuelle….maladie,

Que vont-ils encore attiser pour nous diviser ?

 

http://cequelesmediasnenousdisentpas.over-blog.com/2014/08/la-psychose-de-l-ebola-ebola-a-mourrir-de-peur.html

 

www.rts.ch/info/sciences-tech/6118006-la-recherche-sur-ebola-pas-assez-rentable-pour-les-grands-groupes.html

 

http://www.santenatureinnovation.com/ebola-le-mensonge-generalise/

 

 

 

L’histoire nous ressert les mêmes plats sales

La colonisation.

Auparavant, des états décidaient de prendre tel pays ou de le donner purement et simplement.

C’était comme un objet qu’on gardait ou se repassait. Les gens qui y vivaient étaient soit considérés comme des produits soit considérés de trop et toujours nommés dans un registre bestial.

Aujourd’hui,

C’est le marché, la nouvelle idole au racines anciennes qui colonise la planète.

Cette hydre qui de tout temps a essayé d’étendre ses tentacules et qui semble bien aujourd’hui y être parvenu.

Avant, des hommes envahissaient un pays, pratiquaient un nettoyage ethnique et ou une domination,

Maintenant un groupe d’humains sous l’emprise de la drogue des chiffres financent des guerres civiles lucratives, des exterminations, une colonisation intensive guerrière des endroits riches en matières premières.

Les inégalités portées à leur maximum  attirent inévitablement le nationalisme, dans son sens premier, la force d’une nation à opposer à la force des oligarques.

Pas ce mot déformé exprès et mis a égalité avec fascisme ou nazisme, nazionalisme.

Première manipulation.

Ce sont leurs mots à eux.

Nous avons les nôtres même si il est difficile de les reconnaitre et du coup, de nous reconnaitre.

Ils pratiquent une telle manipulation sur le sens des mots, jusqu’à ce que ceux-ci expriment l’inverse de leur sens.

Première aliénation.

Première confusion programmée.

En attisant par médias, « experts  » interposés les différences, les haines, les désaccords religieux, politiques, ils créent ce nazionalisme.

Partout où passe la convoitise de profits, des voisins qui vivaient jusque là en amitié s’entretuent.

Facile, il y aura toujours une raison si elle est mise en exergue de manière diabolique.

Le but est de diviser parce qu’ils ont compris que nous tous ensemble, nous sommes les plus forts.

Quelles sont leurs motivations ?

Contrer toute forme de regroupement à grande échelle non-dirigé et à caractère solidaire  qui pourrait mettre en danger leur pouvoir tout puissant et leur impunité.

L’égrégore est  leur pire cauchemar.

Après, je ne saurai dire.

Difficile d’imaginer ce qu’ils ont en tête.

Je crois qu’ils évoluent dans des sphères si différentes de nous que c’est impossible.

Ce que je crois savoir c’est qu’ils doivent être freinés parce que nuisibles.

Nous avons tous les mêmes droits.

Ceux qui sont en désaccord quittent la protection de l’égrégore.

 

 

 

Un maniaque de la vérité : Pierre Vidal-Naquet

http://www.dailymotion.com/video/xn63g

 

Un traître pour les gouvernants.

Un ami fidèle du peuple.

 

 

 

Nous sommes tous des grenouilles

Quelle que soit notre position maritale, sociétale.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/All%C3%A9gorie_de_la_grenouille

 

http://diversespensees.over-blog.net/article-6215912.html

 

 

Seul,

Au final, on l’est toujours.

Oui, c’est dur, comme constat.

C’est dans le deuil que ce constat devient indéniable.

Très rare sont les gens qui trouvent leur âme soeur.

D’ailleurs les spéculateurs font leur fond de commerce avec cet espoir insensé, manipulé,  que cela serait coutumier.

Réussir un couple reste exceptionnel et tient au hasrd de rencontrer la bonne personne.

Réussir dans le sens de résister au temps et être pourtant toujours heureux, satisfait d’avoir le même partenaire et d’avoir une relation toujours nourrissante.

Il y a donc une fois de plus méprise.

Du miel et des abeilles.

Du miel pour appâter,

Des abeilles pour pîquer…….

Des tristesses, déceptions multiples, et des fidélités qui n’en sont pas, des avillissements intéressés.

Des prises d’otages,

Pour paraître.

Puisque apparemment,

C’est ce qui compte.

Ben, je préfère être invisible que me soumettre à ces forfaitures.

Entière, je suis, entière je resterai,

Quelque en soit le prix.

 

 

 

12

Villaines-les-Rochers |
Prostitution : faut-il péna... |
Fo Ville de Bourges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dans la vie tout est signe
| Pierreapplegallery
| Apple Gallery - iknow