« La maladie dégénérative de l’économie : le « néoclassicisme », par Rémi Herrera

 

 

 


Archive pour février, 2015

« Je suis Pouteau-Colles Goyrand-Smith. »

 

:)

 

 

 

 

 

les colonies

N’ont jamais disparues.

On nous l’a bien caché et avouons que nous n’ avons jamais été intéressés par ce sujet.

Notre confort nous permet la jouissance de tout.

Abri, nourriture, eau, soins, et un max de merdier superflu…

Mais chut.

Le partage, la volonté de zéro gaspillage aurait fait que chacun sur terre ait cette jouissance,

Mais cela ne nous intéresse pas…

D’avoir moins de choses à jeter.

Nous sommes devenus nos choses et notre cœur, également, s’est chosifié.

 

 

 

 

LE COLLECTIF  » NEGRES INSOUMIS « 

LE COLLECTIF  » NEGRES INSOUMIS  »

LETTRE OUVERTE AU GOUVERNEMENT ET MEDIAS FRANCAIS

Nous, Nègres qui avons contribué à la richesse de la France gratuitement, esclavage oblige…..
Nous, Négres qui avons allaité et éduqué les enfants des maîtres pendant l’esclavage(les femmes blanches avaient autre chose à faire)……
Nous, Nègres qui avons été trahi avec « leur BUMIDOM, sans dédommagement aucun ……
Nous, Nègres, Indiens de le Réunion qui avons été adopté illégalement, avec la complicité de l’état……..
Nous Nègres qui avons nettoyé vos rues, quand aucun blanc ne le voulait….
NOUS Nègres empoisonnés par la chlordécone avec la complicité de l’état…
Nous Nègres Guyanais laissés pour compte et surveillés par les renseignements généraux et légionnaires, sans compter les retombées inexistantes de Kourou pour la Guyane (Ariane etc.)
Nous Iliens du pacifique qui avons été empoisonnés par les essais nucléaires Français
Nous Nègres qu’un ex président français inculte a effacé des livres d’histoire !!!!
Nous Négres, qu’un pape a traité de sans âme (pour pouvoir continuer la traite des nègres sans remords)
Nous Nègres qui avons été dissidents ,qui avons combattu au nom de la patrie FRANCE
Nous, Nègres spoliés de nos terres de notre histoire, de nos plantes, de notre culture,
Nous Nègres avilis ,tués, emprisonnés à cause de notre peau
Nous Nègres gendarmes,policiers,avocats,enseignants,infirmiers,docteurs,écrivains,chercheurs,aide soignants, artistes,
Nous Nègres acteurs ,sportifs ,inventeurs ,éducateurs etc. etc. tous ceux qui contribuent à faire fonctionner la FRANCE
Nous Nègres salis par des Zemmour, des animateurs ,des journalistes, des humoristes et autres ……donc par les médias……
Nous Nègres qui avons supporté humiliations, pardonné, essayé le vivre ensemble
Nous, Nègres, Métis, Basanés, tous ceux qui ne sont pas vraiment blancs pour la France
Nous Nègres, fatigués de ces clichés avilissants et répétitifs……
Aujourd’hui nous voulons le respect …un respect que nous ne quémandons pas mais que nous exigeons ….
Trop c’est trop
Quand nous, nous parlons d’agressions racistes, certains nous traitent de paranoïaques…..
Mais quand ce sont des agressions contre des personnes de confession juive, là ce n’est pas pareil, c’est flagrant….
Tous les jours des inconnus (noirs, métis maghrébins, indiens) subissent des agressions racistes
Et vous osez vous offusquer du racisme à l’envers de certains, comme vous aimez l’appelez …
Encore heureux qu’il y ait des lois pour empêcher de tirer à vue sur toutes personnes basanées …..
Nous avons été des MARTIN LUTHER KING, des GHANDI …………
MAIS NOS ENFANTS SONT des LUMUMBA , des SANKARA ,des MALCOM X , des SHAKA ZULU ,des ALIKER ,
des CESAIRE, des ROSA PARK, des BERTHELOT, des MONA, des VELO ,des Guy KONKET ,des Tien jah FAKOLY, des Tidiane N’DIAYE, des Maryse CONDE ….et j’en passe ……..

AU NOM DE LA PAIX ET DES 3 MOTS QUE VOUS CONNAISSEZ BIEN

LIBERTE EGALITE FRATERNITE

NOUS N’ACCEPTERONS PLUS CES DISCRIMINATIONS

NOUS ALLIERONS TOUTES NOS FORCES, NOUS ECRIRONS, NOUS MANIFESTERONS

NOUS FERONS TOUT CE QUI PEUT ÊTRE FAIT ENSEMBLE….

UN TEMPS, CERTAINS ONT DIVISE POUR POUVOIR MIEUX REGNER

IL EST TEMPS DE CHANGER TOUT CELA

LE COLLECTIF  » NEGRES INSOUMIS  »

 

 

 

JOELLE URSULL Artiste guadeloupéenne et….. Française (uniquement sur papier sans doute) descendante d’esclaves africains et fière de l’être.

13b5e0deaf19b06816d21e67ad4e211c_XL
LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT DE TOUS LES FRANCAIS

Par Joëlle URSULL

Vous avez osé, Mr Hollande, en 2015 au vu et au su de tous, insulter par omission des peuples, oui des peuples entiers. Lors de la commémoration du 70ème anniversaire de la libération du camp d’extermination d’Auschwitz, vous avez affirmé que : « LA SHOAH EST LE PLUS GRAND CRIME, LE PLUS GRAND GENOCIDE, JAMAIS COMMIS ».
Alors Mr le président je suis furieuse d’une telle déclaration. Car ou vous êtes inculte ou vous faites semblant de l’être……..
C’est ce genre d’hiérarchisation des horreurs de l’humanité, qui engendrent d’autres discriminations, toutes aussi pernicieuses. Voilà pourquoi de nos jours en France, si vous marchez sur le pied d’un juif, c’est une agression antisémite. Mais le tort fait aux autres (Noirs, Maghrébins etc.) c’est juste du racisme ordinaire. C’est à s’y perdre Mr le président. Alors comment expliquer le fait lorsque vos compatriotes noirs, arabes ou asiatiques sont agressés par des activistes d’extrême droite, il ne se trouve aucun homme politique pour le dénoncer autant que s’il s’agissait d’un acte antisémite ? Et dans le dernier malheur ayant touché notre pays et fait 17 victimes, dont 4 juifs, l’attention du grand public n’est presqu’attirée, que sur ces 4 victimes. Rendre hommage à la mémoire de ces victimes et compatir à la douleur de leurs familles est un devoir noble qui nous incombe tous. Mais n’est ce pas excessif et discriminatoire, de vouloir inscrire l’histoire de la shoah à l’école, en oubliant les autres histoires comme celle de vos compatriotes descendants de millions de déportés africains ? Mon but ici n’étant pas de chercher à communautariser ni l’Histoire ni les Mémoires, ce qui serait la porte ouverte à une hiérarchisation victimaire. Car il n’y a pas de degrés dans l’horreur, ni de monopole de la souffrance. Aussi, comme l’histoire nous l’enseigne la Shoah et ses 6 millions d’innocents immolés, est une de ces taches indélébiles et inoubliables dans l’histoire de l’humanité. Mais force est de reconnaître aussi, que la dimension prise par la traite et l’esclavage dont ont été victimes les peuples noirs, dépasse en nombre de morts, en traitement des victimes déportées, en durée et en horreurs, tout ce qui l’avait précédée ou suivie. La traite négrière, invention du monde arabo-musulman aura concerné près de 17 millions d’individus. Quant au commerce triangulaire – dont la France a une très grande responsabilité -, les historiens admettent qu’environ 11 millions d’Africains furent déportés dans le Nouveau Monde. Soit pour l’ensemble de ces déportations, 28 millions de malheureux ont été arrachés à leurs terres, pour subir les traitements les plus inhumains. Et que pour un captif, 3 à 4 autres furent décimés, du fait des guerres, des incendies de villages, de greniers et des épidémies résultant de ces horreurs. Les statistiques sur le nombre des morts (environ 80 millions), donnent le vertige. Cette entreprise gigantesque, qui aurait pu conduire à la disparition totale des peuples noirs sur le continent africain, ne saurait être comparée à aucune autre dans l’histoire. Et aujourd’hui vos compatriotes descendants de ces horreurs, ont appris à panser leurs blessures dignement et en silence. Ils avancent sans courber le dos, la tête haute malgré tout ! Votre phrase est donc une offense pour tous ces peuples, une offense pour tous ces Noirs français et qui ont voté pour vous, moi la première (et je m’en mords les doigts)…. Quant à Mme Christiane TAUBIRA, à quoi sert votre loi sur la traite négrière ? Votre silence me glace le sang ! Votre collègue ministre de l’Outre- mer G. Pau-Langevin est aussi muette que vous, encore plus muets, le sont nos présidents de régions et nos députés ultra-marins, c’est triste…….. Mr le président François HOLLANDE nous exigeons des excuses. Veuillez prendre connaissance du manifeste du « Collectif des Nègres Insoumis », pour vous rappeler certaines réalités de l’Histoire et rendez-vous aux prochaines élections !!!
.

Réfléchis bien

Quand tu fais  mal à quelqu’un,

Que tu le voles,

Que tu le fais souffrir,

C’est à toi même que tu fais mal.

En faisant cela tu attaques le collectif, la bienveillance sociale  qui aujourd’hui fait de nous de animaux évolués,

Conscients que sans les autres,

Seul, moi, toi,

Je, tu mourrai.

C’est non pas un pacte tacite, c’est notre humanité.

Ne pas respecter l’autre est un reniement de ta nature sociale.

En pays Kogi, tu passerais plusieurs heures par jour à discuter avec un chamane pour comprendre comment tu en es arrivé là.

Ici, tellement de gens comme toi souffrent et tant de médiateurs sont absents, et surtout, le regard de la société sur les souffrants est injuste et dénué de la moindre compréhension.

Ce n’est pas parce que tu souffres, parce que tu te sens injustement traité que tu as le droit  être agressif.

Tu es dans un pays de droit.

Fais le valoir par chaque pore de ta peau.

Et crois en ce droit,

Il est à toi,

Il t’appartient.

Profites parce que un jour prochain,

Le jour d’après…

 

 

 

52 ANS

Ben voilà, j’ai envie d’être au calme.

C’est trop agité pour moi ici.

Et pis y a une perte de sens, de repères insupportable pour moi, fille de réfugiés et vaccinée contre la propagande.

Aujourd’hui, après toutes ces années dévouées aux autres, je ne veux penser qu’à moi et à mon rêve.

Il aura trente ans cette année, mon rêve.

J’ai eu le désir d’être mère, mais bon, j’ai réfléchis et me suis dis que je pouvais très bien me faire ces deux plaisirs.

 

Je ne me suis jamais vraiment sentie bien dans ce système qui pouvait accumuler du superflu, du gaspillage grâce à la spoliation de pays où les gens manquaient de tout.

Tant de monstruosité impunie, « normale ».

Ce système m’étouffe.

Paperasses en surnombre, aucune gestion à la carte, juste je suis un chiffre.

Plus d’interlocuteurs, des distributeurs, des intrusions permanentes dans mon champ visuel et sonore, étouffée par toute cette pollution.

Il me faut de l’air.

 

De la terre à perte de vue.

Il me faut des absences de béton, d’asphalte.

Rencontrer d’autres odeurs, d’autres saveurs auditives et visuelles.

Vivre avec le moins d’argent possible.

Travailler contre un plat chaud, un coin pour dormir, se balader.

Reprendre un énorme chien.

Pour me protéger.

Mon rêve.

 Un ptit coin, un deux-pièces en paille, un ptit jardin, un âne, un cheval, des chèvres, des chats.

Du calme.

Une overdose de nature.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

ça craint grave 2

Olàlàlàlà,

Quel bazard, mais quel bazard ma cunégonde !

Sont fous ces romains !

Pis sont nucléarisés alors le village d’irréductibles, on peut se torcher avec !

Des gens bizarres ça.

Kesk’y z’ont donc à nous agresser comme ça ?

Sont pas bien ou ?

En général, les pas gentils, les nuisibles, on les colle en taule, non ?

C’est qui les gens qui sont en taule alors ?

Si ceux qui ont des capacités de destruction de masse  sont dehors ?

J’y comprends plus rien, moi.

On est les plus nombreux et malgré tout une grosse poignée de tordus nous mène à la désespérance ?

Kesako ?

Koi ? Kes ?

 

:(

 

 

 

Tout n’est pas à vendre,

Le sol n’est pas à vendre.

Le sol sur lequel on naît nous appartient et tout ce qu’il y a dessus.

Nous offrons l’hospitalité aux défavorisés,

C’est un devoir moral.

La terre est la racine.

Notre racine commune à tous.

Plus loin que la souveraineté,

 

Le droit du sol
Est bafoué depuis longtemps dans des contrées lointaines.
Il est un droit inaliénable …..que nous avons perdu.
Que beaucoup et beaucoup de gens ont cruellement perdu,
Ailleurs,
Déjà.
Ce droit est le premier domino.
Comprenez que ce droit est fondamental, de lui, un puzzle bienfaisant de nos différences est possible.
Un beau puzzle.
Une planète.
12

Villaines-les-Rochers |
Prostitution : faut-il péna... |
Fo Ville de Bourges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dans la vie tout est signe
| Pierreapplegallery
| Apple Gallery - iknow