Pensée philosophique transcendante

Je crois qu’on descend du poulet.

 

 

 


Archive pour juillet, 2015

Robot-cop : station météo portable !

Depuis mon accident du poignet et 5 fois sur 5,

J’ai pu prévoir la pluie !

J’ai perdu un peu de force en échange d’une station météo intégrée !

;O)

J’ai fais un rêve

J’ai rêvé que l’Afrique cessait ses conflits intérieur, qu’elle prenait exemple sur l’Amérique Latine.

Qu’elle combattait enfin unie tous ses spoliateurs.

J’ai rêvé qu’elle jetait dehors ses envahisseurs, ses colonisateurs.

J’ai rêvé que dans un monde multipolaire, était créée une véritable arméee de la PAIX.

Une armée dévolue à favoriser les démocraties et garante d’un droit international des droits de l’homme.

Une armée punissant les ingérences, les spoliations, les abus de pouvoir et garantissant aux élus des peuples la sécurité tout au long de leurs mandats.
Cette armée, à dissocier des « casques bleus » serait internationale et  viserait aussi à permettre les débats politiques dans tous les pays.

Elle serait le médiateur afin que jamais un mouvement violent ne puisse émerger.

 

 

 

Vive la pluie !!!

elle me donne envie d’aller danser !

La fraîcheur arrive par vagues, c’est agréable et pis, j’aurais pas la corvée de l’arrosage !!

Le vent frais circule, j’ai ouvert en grand toutes les fenêtres,

Badaboum,

Badabam !

Oh que c’est bon !

:)

 

 

 

Vacuité

Ma vie me semble vide.

Vu que je ne travaille pas, je me sens inutile.

En effet, mon travail est d’apporter un confort moral, physique aux personnes dont je m’occupe.

À travers ce travail, je fais ce que j’aime.

Aujourd’hui, trop chère à cause de mon ancienneté, je ne suis pas recrutée ou alors très en dessous du salaire auquel j’ai droit.

Je pourrai retourner en Suisse mais bon, je manque de courage : me taper environ deux heures d’embouteillage par jour, je peux plus.

Et pis, l’intérim c’est bien mais alors, faut pas du tout avoir de vie privée…

Vacuité donc.

Les journées sont longues, très longues, trop longues.

Ce qui me ferait du bien n’est pas pour aujourd’hui ;

je dois recapitaliser pour pouvoir partir.

Alors, patience.

Oui, patience, encore et toujours.

En espérant qu’il n’y aura pas une saloperie qui me frappera pendant ce temps là.

Il y a un temps où ma pêche n’avait d’égale que mon courage.

Puis, tout cela a été ravagé par la rencontre avec un homme exceptionnel qui malheureusement s’est retrouvé gravement touché par la maladie.

Ce dernier coup du destin m’a laminée.

C’est quoi cette vie où à chaque fois que j’aime profondément un homme, la maladie ou la mort l’emporte ?

Y a des fois où je me suis dit que le mieux, c’était de ne plus aimer pour préserver ces personnes,

Parce qu’apparemment, je portais la poisse.

Mais bon, ça se commande pas l’amour.

J’ai l’impression que de toute façon je ne peux plus ressentir d’amour.

Oui, c’est con, hein, mon seul et véritable amour a disparu.

Ce n’est pas un amour aveugle ou intéressé.

C’est un amour né d’un partage, d’une communauté d’idées, né des rires, né de la déférence, né d’une vibration que jusqu’alors, je n’avais pas ressenti.

Un amour qui sert à rien mais qui ne peut pas être remplacé.

Peut-être un jour.

ça fait peur d’avoir le coeur aussi sec, de ne pas pouvoir t’oublier.

 

Vacuité.

Je suis vide, je ne désire presque rien hormis la fuite dans des pays où les valeurs démocratiques deviennent de plus en plus tangibles, contrairement à cette France, avatar mensonger d’une vraie démocratie.

Contrairement à cette saloperie d’ue qui broie les peuples, qui les presse jusqu’à leur dernière goutte de sang.

 

 

Cette ue qui chaque jour m’entaille plus profondément, ce monstre financiariste qui n’apporte avec lui que désolation.

Qui nie notre besoin commun de partage et d’échanges.

Qui continue à entretenir le Tiers-Monde pour lui sucer toutes ses richesses.

J’ai parfois honte pour eux mais mon dégoût est le plus fort.

 

 

 

Mais ?

- Que faites-vous dans mon bureau, où sont mes gardes du corps ?

- Monsieur, n’opposez pas de résistance s’il-vous plaît, vous êtes mis en examen pour atteintes aux droits de l’homme, suivez-nous.

- Mais je suis le président et…..

- Suivez-nous, je vous prie.

- Mais…..je dois appeler jean-Paul et…..

- Pas de souci, vous serez ensemble, allez venez.

- J’appelle le président us  de suite…….

- Non, Monsieur, vous n’appelez personne, vous nous suivez.

- Quel est votre nom ? je vous préviens que…

- Mon nom et Fraternité mais cela ne doit pas vous dire grand chose, allons-y.

- Je ne vous suivrai pas, Mirkela est-elle au courant de ce qu’il se passe ici ?

- Vous inquiétez pas pour elle, elle va pas tarder à vous rejoindre, vous devrez tous prouver que vous avez agit au bénéfice du peuple et si ça n’est pas le cas, vous serez jugés et peut-être condamnés.

- Je veux mon avocat !

- Ce sera difficile, il est aussi derrière les barreaux.

 

Plus tard, en prison.

L’ex-président discute avec ses homologues de l’Union sacrée et son gouvernement :

- Vous savez ce qu’il s’est passé ?

- Pas exactement, apparemment, tous les chefs d’états ont été arrêtés le même jour et conduits en prison.

Les populistes terrorisent les populations et même nos gardes du corps et la police ont intégré le mouvement terroriste.

Ils veulent nous juger pour atteintes aux droits de l’homme !

Il paraît qu’ils ont aussi arrêté tous les banquiers mais ils les ont mis dans une autre prison.

- Ah ah ah, que vont-ils faire sans nous ? ces incapables ? qui va gouverner si nous sommes tous ici ?

-Ben, paraît qu’ils ont déjà pris les rennes, paraît qu’ils préparaient ça depuis longtemps…

- Alors, à quoi nous a servi l’espionnage du net ? à rien ? avec tous ces millions dépensés ? on les as pas vu venir ?

Qui peut-on corrompre ? les gardiens ?

- On ne peut plus corrompre personne, on est ruinés, ils ont gelés tous nos comptes, ceux de nos familles, de nos amis ;

- Mais c’est pas possible, et Oboubou?

- Il a essayé de nous envoyer ces mercenaires mais peine perdue, ceux-ci ont restés bloqués dans les convois et aéroports

- Que nous reste-il ?

- Rien,

Va falloir assumer.

 

 

 

Sont fous ces Romains !

et d’ailleurs, j’ai l’impression que le ciel va pas tarder à nous tomber sur la tête.

En Grèce, on assiste à une corrida et je dirai même mieux à une corrida et quand on sait qu’elle est maintenant interdite dans l’UE, on se demande pourquoi les Torrerros de Bruxelles continuent à harceler le taureau à genoux.

Le pire : l’inertie des peuples devant cette mise à mort planifiée.

L’inertie des chefs d’états, celle là, on la comprends : la soupe est bonne.

Mais les peuples ?

Ou alors, faut attendre un peu que l’effet arrive.

Mais je pense qu’ils vont poursuivre l’exemple et achever le taureau comme ils le font habituellement par une révolution colorée ou un Greïdan….

 Comme ça, leurs nazis pourront comme en Ukraine, prendre le pouvoir.

Ensuite ?

À qui le tour ?

On sait pas ce que ça fait  lorsque le ciel nous tombe sur la tête mais on sait ce que ça donne quand les nazis prennent le pouvoir.

No Pasaran disions-nous ?

 

 

 

Etapes

Jusqu’à l’âge de 14 ans, j’étais une nana super sympa et d’ailleurs, j’étais la mascotte de ma classe. J’aimais faire le pitre et j’y réussissais bien, comme j’avais de bonnes notes, je pouvais en plus amuser la galerie et j’aimais la faire rire.

Puis,

La dame en noir est venue chercher Yann.

Puis ma nièce, puis mon père, puis Robert, puis Mirk puis J.François.

Et la mascotte les a accompagné.

Puis, je me suis réfugiée dans les livres, refusant toute sortie, le sérieux m’avait pris en otage.

Et ça fait maintenant 36 ans que je me fais baiser par lui et je commence à en voir plus que ras le bol.

Bien-sûr, je me nourris intellectuellement et j’en suis friande mais en même temps, je suis devenue inexorablement ermite.

Bref, pas de juste milieu :

J’étais souriante et je suis triste, grise.

Aurais-je envie de passer du temps avec moi-même ?

Non, sincèrement non.

:(

Je dois en toute nécessité re-évoluer vers ce moi, enterré depuis si longtemps.

Vers ce moi qui aimait la compagnie des hommes et les faisait rire.

En plus, comme je suis blonde,

J’ai un atout supplémentaire (faut que j’en profite avant que mes cheveux deviennent gris).

;O)

 

 

J’peux plus écrire…

À cause du travestissement des mots.

c’est une vraie traitrise.

Ces travestis inversés et assénés à tout bout de champ.

Ces mots pour faire peur.

Ces doigts levés,

ces postillons.

Ces mots qui disent « partage » et qui mentent effrontément.

Ces mots qui crient « aux voleurs-pauvres ! », ces mots qui donnent des ordres bancaires…

Ces mots silencieux échangés lors de grands dîners,

Secrètement.

 

Quand on a la conscience tranquille,

On ne se cache pas.

Ces mots qu’ils ont dévoyé « démocratie, égalité…. »

« Dette », « austérité »…

Tous ces mots écrits dans les journaux, répétés à l’envi à la TV ;

un vrai matraquage.

 

Une presse gigantesque (qui appartient à plusieurs oligarques) qui reproduit ce que l’AFP, pond.

Donc, l’AFP, et d’autres décident de votre culture.

à peu de choses près.

Des radios françaises invitant les Zexperts.

Toujours les mêmes bien rémunérés.

Eux, ils excellent pas dans « l’inversé », ils excellent pour détourner le sujet.

Et faire perdre son temps à leurs contradicteurs.

On chope  souvent les mêmes redites, en fait.

Voilà.

Des dévoyés s’achètent le pouvoir.

Ils utilisent les mots comme armes.

Leur union fratricide en inonde le monde.

En possédant tout ce qui se lit, s’écoute, ces oligarques ont beaucoup de pouvoir sur notre point de vue.

Mais ils n’ont pas tous les pouvoirs.

Les pouvoirs, c’est nous collectivement qui les avons…

…encore.

Pour combien de temps ?

 

Pensons au mot « FRATERNITÉ »,

Très difficile à dévoyer.

D’ailleurs, ils n’ont pas, à ce que je sache, essayé de nous vendre « la fraternité » dans leurs discours de colons.

C’est pas qu’ils l’ont oubliée, non.

C’est que pour eux,

Y semble y avoir carence.

Ils ont pas pu y penser.

 

 

 

 

 

Villaines-les-Rochers |
Prostitution : faut-il péna... |
Fo Ville de Bourges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dans la vie tout est signe
| Pierreapplegallery
| Apple Gallery - iknow