En dépit des idées reçues, Ba*ch_a*r-A§l-As_s§ad n’est pas un dictateur ;

Bien sûr, je dis ça pour faire mon intéressante.

:)

Mais je suis comme qui dirai l’anti-thèse de la TV.

(la sale prétentieuse).

:)

J’ai donc cherché, cherché, visionné, entendu.

Je me suis fait mon opinion.

Je vous colle pas une vidéo de B.A Assad, on va me traiter de Bacharâtre.

:)

Je vous recommande d’aller regarder ce Documentaire : Fabriquer la contestation : La vérité en Syrie/Par Lizzie Phelan et Mostafa Afzalzadeh.

Il n’a pas la prétention de tout dire mais il est édifiant sur la crise de la désinformation dont nous sommes les victimes.

Il apporte en tous cas un éclairage différent.

Tout n’est pas à prendre d’emblée, bien entendu, « on en prend, on en laisse ».

Voilà.

Ce qui m’a parlé, c’est le début des troubles, comme en Ukraine les premières victimes l’ont été par des tireurs inconnus.

Le scénario déclenché en Ukraine, peut-être la fois de trop, nous éclaire, avec le recul sur la presque totalité des conflits contemporains.

Infiltration dans la société d’éléments perturbateurs, d’éléments étudiants, d’éléments de pouvoir religieux ou extrémiste, (Mercenaires) tous éléments contestataires du système.et sur le long terme les ONG, et les pires, les médias, la police de la pensée.

Organisation d’injustices, de meurtres, attribués à la police d’état ou à l’armée avec l’aide des médias.

Manifestations qui dégénèrent en bains sanglants.

Prise de pouvoir.

Avec l’aide des médias.

Mise en place d’une marionnette du financiarisme au pouvoir décisionnel.

Avec l’aide des banquiers.

Découpe et vente du pays au plus offrant,

Disparition de l’état.

Appauvrissement de la population, dérives devenant banales, exactions, violences……

Enrichissement des maffieux.

Pourquoi s’emmerder quand on peut jouer en vrai, à l’Homopoly ?

La Syrie et une victime de la raréfaction des matières premières et des monopoles avides qui se la déchirent pour mieux la voler.

De plus, son président semble quelqu’un de très ouvert, très moderne.Il vit, tout comme le faisait son père dans un bâtiment, au troisième étage. Il conduit sa voiture, il se balade au milieu des gens sans garde du corps.

C’est un dictateur, voyez-vous.

Il faudrait pas qu’il donne l’exemple aux autres.

Sait-on jamais, et s’ils allaient tous à l’école ?

Pas question !

On les a créés barbares, barbares, ils resteront.

 

 

Du coup, on les appelle comment ceux qu’on a ?

:)

 

 

 


Archive pour novembre, 2015

Islamisme ?mais non voyons : intérêts financiers

Je crois pas du tout à la fable de l’Islam radical.

Je sais qu’il y a des extrémistes mais ce que je veux dire, c’est que cette fable couvre en fait le financiarisme apatride, assassin.

C’est bien une guerre entre multinationales pour le gaz et le pétrole.

C’est bien la guerre des 0,01% de psychopathes contre le reste de la population mondiale.

Ces tordus n’en auront jamais assez.

 

 

 

Jeux interdits

J’avais mon cimetière près du pré des vaches.

J’y enterrai tous les petits animaux que ma mère n’était pas arrivée à sauver, c’était en 1968.

Je ramenai aussi à la maison les gens errants, les clochards, comme on dit aujourd’hui.

Je savais que chez moi, ils auraient au moins un bol de soupe.

Quand je regarde ma vie, j’me dis que tout me conduisait à choisir d’aller accompagner ces gamins dans le Dombass.

Je me sens maintenant entière, en phase avec mon cœur.

J’ai hâte de partir.

J’ai reçu comme don d’être contenante et donc rassurante.

J’espère que je pourrai apporter à ces petit âmes un peu de soulagement et aussi à l’équipe qui s’est occupé d’eux sous les bombardements et qui malgré qu’elle n’ait souvent pas de salaire, continue.

J’ai enfin trouvé une place qui me convient.

Vivement Janvier.

:)

Je suis en fraternité avec le Dombass depuis leur sécession de Kiev.

 

 

 

Quand on a les mains aussi sales que ça, comment les nettoyer ?

Ben, c’est le problème : on peut plus les nettoyer.

Aussi, j’espère que la France d’en haut, après s’être salie les mains du sang des milliers de personnes tuées au nom de la guerre des matières premières,

Sera un jour jugée pour crimes de guerre et association de malfaiteurs.

 

 

 

Le ciel va t-il nous tomber sur la tête ?

Ben, je dirai que pour l’instant, il tombe chez le autres et chez nous, ça s’obscurcit grave.

Les mensonges continuent comme avant le 13 novembre.

Hollande a enfin compris que l’intérêt de la France était de s’associer avec la Russie.

C’est lent…

Je suis sûre qu’il est bien plus empressé d’inviter des Saoudiens et autres wahhabites à sa table,

Et si c’est pas lui, c’est donc ses frères en politique.

De plus, la France s’est mise à la portée d’un chantage, les pays du golfe détenant 33% des dettes françaises…

Ou comment, avec des gens faibles  au gouvernement, on fait disparaître la France au profit du financiarisme appelé « mondialisation ».

 

 

 

 

 

 

Vous faire peur ?

Non, c’est pas le but.

Je regarde les évènements depuis Novembre 2013.

La propagande de guerre a pris de l’ampleur,
Pas un jour ne passe sans qu’on entende ce mot.

« guerre ».

Ce qui me rend vraiment colère c’est que les salauds qui l’ont programmée ne risquent rien.

J’espère que si la guerre est déclarée, DES MILLIERS  de Français iront se faire entendre.

 

 

 

Ces enfants, sacrifiés.

Ces enfants couleur sable doré, couleur chêne tendre, couleur acajou,

Ces enfants, pareils aux vôtres.

Notre bonheur à les savoir en sécurité, à les voir heureux.

Notre apaisement à les savoir fragiles mais protégés.

Quels parents serions-nous pendant la guerre ?

Leur sécurité mise en péril à chaque instant, leur bonheur entaché de deuils multiples, leur joie disparue, leur innocence salie par des scènes d’horreur.

Quel parents serions-nous ?

Quels parents serions-nous si nous devions prendre dans nos bras leurs petits corps sans vie ?

Pourquoi ce supplice est infligé aux enfants, aux femmes, aux hommes dans les pays où il y a des matières premières ?

Pourquoi est-il impossible de négocier pacifiquement et ainsi éviter cette horreur ?

 

Resterez-vous insensibles en vous habillant de sensiblerie ?

Non, vous pouvez plus depuis le 13 novembre.

Parce que vous êtes concernés.

Vous êtes maintenant les parents, les amis, les compatriotes de proches disparus au nom de la guerre des matières premières, tout comme le sont les milliers d’autres dans des pays éloignés du vôtre.

Ça se passe partout sans qu’on nous en informe* et c’est arrivé chez nous.

On veut nous faire croire à « un choc de civilisations »,

ARFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF

Alors que ça reste une compétition financière  entre les 0,1% de la population mondiale…

 

 

*l’information manipulée telle que ne peut en aucun cas tenir lieu d’information.

 

 

 

 

 

Toutes nos hontes bues.

Ah ben oui, ça fait mal de se rendre compte qu’on a cautionné l’assassinat de masse dans des pays éloignés.

Ça fait si mal d’ailleurs qu’il vaut mieux mettre cette pensée dans un coin et l’y oublier…

Nous avons fait preuve de désintérêt, d’égoïsme et ça nous revient en boomerang et nous voilà pétrifiés.

Nous avons oublié que celui qu’on met à la tête de l’État est aussi le chef des armées.

Remarquez, les merdias aux ordres ont joué leur rôle parce que si vous aviez su, vous n’auriez pas cautionné.

Si vous aviez su la vérité  travestie par ceux que nous élisons vous auriez préféré qu’au lieu de voler les trésors d’Afrique, on les paye.

Certains avancent le fait qu’on ne veut pas sacrifier notre confort et qu’on cautionne, je suis pas d’accord.

Tout simplement parce que entre ne rien avoir et avoir ce qu’il faut, il y a une marge.

Oui, on aurait pu acheter au bon prix tout ce qu’on a volé, on aurait moins de merdier, de meilleures relations humaines,  et ça serait tant mieux à notre époque où la terre étouffe sous les détritus et les conflits.

Oui, si on avait su que nous salissions des pays par nos déchets, on aurait dit non et on aurait fait autrement ;

Oui, si on nous avait demandé notre avis nous aurions privilégié le respect, exactement comme cela se passe en société.

Oui, nous refuserions l’agression et la guerre si on était bien informés car quel être sain d’esprit souhaite aux autres cette monstruosité qu’il refuse totalement pour lui-même et les siens ?

Oui, la machine à nous manipuler a bien fonctionné,

Oui, elle a presque réussit à nous faire disparaître.

 

Oui,

Nous ne nous laisserons pas faire.

 

 

 

 

 

C’est moi ou ?

Depuis 2005 je vis dans un état à tendance totalitaire maquillé de démocratie.

C’est moi, ou ?

j’ai bien compris après notre « non », à l’UE et la trahison de Sarko, que voter ne changeait rien.

Enfin, j’avais compris avant, mais c’est une autre histoire.

J’ai bien compris que les Français n’avaient pas pris toute la mesure de cette trahison.

Puis, quand le même Sarko nous a réintégré dans l’OTAN,

j’me suis dit, merde, nous vlà américains.

J’aime pas l’Amérique comme je n’aime pas tout ce qui est étalage de fric, prétention, vanité, arrogance, agressivité, violence et pudibonderie.

J’aime pas les USA, ce pays où les multinationales pharmaceutiques ont pris les enfants en otage en leur inventant des maladies psychiques aux fins de profits financiers.

Où les morts par balle concernent 15% des enfants de moins de 15 ans.

Ce pays, grand criminel depuis sa création, qui s’ingère, tue, massacre pour que son « dollar » garde sa suprématie.

Ce pays où les gens de couleurs subissent une discrimination d’un autre âge.

Ce pays où « liberté », veut dire : si tu as quelque chose que je n’ai pas, et que je le veux, tu me le donnes. Si tu me le le donnes pas, je te tue.

J’aime pas les USA où des « patriotes » bien nourris, bien obèses,  tirent sur les réfugiés et créent des associations de « tueurs d’émigrés » en se faisant passer pour les sauveurs de leur pays.

J’aime pas les USA et leur cacacala, boisson merdique, qui, j’en suis persuadée, participe à la dégradation de la santé publique.

J’aime pas les USA parce que Monsanto n’est pas président des USA mais c’est tout comme.

J’aime pas les USA où les multinationales décident pour le peuple, malgré que le peuple croit qu’en votant, il a choisit sa voie.

J’aime pas les USA où il y a 12 000 tués par an par balles alors qu’au Canada où les armes circulent librement, il y en a 200.

 

 

J’ai pas compris, par contre, le silence des Français après la trahison de sarko.

Ce silence qui demeure.

Je m’attendais à un mouvement national, et…y a rien eut.

Les Français se sont laissés trahir sans broncher.

Pire, y en a qui lui ont donné des sous pour que ses comptes de campagne soient à l’équilibre !

faut être con quand  même, ce mec croule sous l’argent sale, mais bon….(Khadafi, Bettencourt, etc…)

Là, les Français, vous étiez pas conditionnés, hein,

Alors vous êtes complices !

Oui, oui, complices est le mot.

Complices des morts en Lybie.

Complices de Sarkosy.

Je ne vous félicite pas.

 

J’en ai parlé à l’époque autour de moi et les gens me répondaient : que veux-tu que nous fassions ?

Déjà, résignés.

Depuis le traité de Lisbonne, on a aligné chômeur sur chômeur, précarités cdd sur précarités cdd, austérité, loi « martiale », etc…

Depuis on a fricoté avec les pires pays du monde comme le Qatar, l’Arabie Saoudite, les USA et pire, on a mis en route le grand-marché transatlantique,

De fait, une simple annexion de l’UE par les USA.

Jamais je n’avais vu en France des gouvernants si médiocres, ce ne sont pas des présidents, non, des commerciaux sans aucun sens de l’État.

Des marionnettes téléguidées par une fois l’Allemagne, une fois les USA ;

Jamais je n’aurai cru possible sur le sol de France de voir le président serrer la main à des nazis, ceux d’Ukraine.

Remarquez, j’ai été bien naïve.

Ils serrent la main des Séouds et Qataris  depuis bien longtemps, sans parler de celle d’Israël.

On va me dire, mais tu es complètement folle et je répondrai : ben, non, je crois pas.

Pour les gens avertis, cela ne passera pas pour folie.

On a constaté que l’état français n’était plus indépendant mais asservi aux USA.

 

Pourquoi ceux qui sont en haut ont-ils refusé d’essayer de protéger les Français ? ils auraient pu avoir la liste des dhjiadistes français partis en Syrie mais ils l’ont pas voulue !!

Pourquoi ? mais parce que leur maitre us a décrété que Bachar Al Assad devait partir et donc, qu’on ne parlait pas avec lui.

Je ne dis pas qu’on aurait pu éviter le 13 novembre.

Non, ce que je dis clairement, c’est que si on veut protéger les Français, on s’en donne les moyens et on fait pas sa chochotte de gamin.

La question est donc : pourquoi l’état Français n’a pas protégé ses citoyens ?

On le saura pas mais on a Valls, qui a décidé qu’être premier ministre voulait dire, faire peur au peuple, le fustiger pour son incapacité, son manque de « compétitivité », le culpabiliser de sa propre misère, le menacer, l’engueuler d’être insatisfait des mesures prises pour son bien, et de devenir le roi des postillonneurs, (suivit de près par son supérieur). et qui se prend pour  un émir en emmenant ses enfants dans un avion gouvernemental pour aller voir un match de foot.

Et pis, sa « fraternité » avec Israël me gonfle.

Surtout qu’il n’en a pas toujours été ainsi.

J’ai du mal à faire confiance à un mec qui change d’idées comme de chemise

:)

Fabius, qu’on se demande bien ce qu’il fout encore là avec les casseroles qu’il traîne et qui n’a aucune intelligence diplomatique pour ne pas dire intelligence tout court.

Sapin dont le nom suffit à décrire ses compétences économiques.

Et le dernier, le champion de l’insignifiance.

Avec ça, on est mal barrés.

Je comprends pas pourquoi les Français ne bougent pas.

Moi, j’suis prête à en découdre, à me battre pour ne pas voir traînées dans la merde et aux pieds du financiarisme, nos belles avancées sociales, mais apparemment, les gens jugent qu’il n’y a pas urgence.

Moi, je crois qu’ils se trompent, il y a urgence urgente.

Je suis frustrée, je sens que si on bouge pas MAINTENANT » on va avoir droit à la catastrophe.

Perso, je m’en fous parce que vivre en France, en UE, ben, j’suis pas obligée mais je pense à mes gosses et à ma petite fille.

Et puis, je suis sentimentale avec la France, je suis triste de la voir s’enfoncer dans la peur et l’hébétude,

Ce magnifique pays  qui rassemble tous les reliefs,

Au sein duquel sont nés tant de penseurs, tant d’artistes.

Ce pays anciennement terre d’accueil de la culture mondiale,

et voir ce qu’il est devenu sous l’égide de l’élection à suffrage universel.

Ce suffrage, sans doute adapté après guerre, est devenu obsolète et ne fait émerger, pour représentants, que les membres d’une caste, seuls capables, par leur réseaux,  de faire financer leurs campagnes électorales.

Une caste donc, dans laquelle on se demande par quel miracle, naissent tous les candidats à la présidence.

Dieu la favoriserait donc en y faisant naitre les seules personnes à même de diriger le pays ?

Non, bien sûr, c’est absurde.

On peut donc légitimement se poser des questions.

 

Il est vrai que tout un appareil de conditionnement a été mis en place pour nous manipuler et qu’il  a en grande partie réussit.

Il est vrai que la machine à nous estourbir a fonctionné à plein régime.(tv, radios, journaux, réseaux sociaux)

Il est vrai que la faiblesse continuelle de notre gouvernement à été maquillée du masque de d’UE et de ses exigences.

C’est vrai que les experts en manipulation sont forts mais ça n’est pas ce qui justifie « l’hébétude » des Français.

Bien sûr que la peur injectée en perfusion quotidienne les conduit à l’immobilisme.

Bien sûr que les voiles sont épais.

Mais comment est-il possible qu’on ne bouge pas ?

 

J’ai besoin d’être entourée de personnes qui sont passées à l’action pour défendre des valeurs que je partage.

Parce que là, je suis si désespérée de voir le peuple construire sa propre prison, que je deviens dingue.

Les gens ne se rendent pas compte à quelle point la politique de l’état envers les Français est injuste, ils ne voient pas que les infrastructures payées par leurs impôts, celui de leurs parents, pendant des décennies et qui appartiennent de fait aux Français sont vendues au plus offrant.

Ils ont du mal à imaginer que LEUR GOUVERNEMENT les trahit, trahit la France dans ses valeurs fondamentales.

Ils ne peuvent pas imaginer que l’état les hait,

et c’est pourtant le cas.

L’état n’a que mépris pour les électeurs qui l’ont mis au pouvoir et vous savez pourquoi ?

Parce que l’état sait que ça n’est pas vous qui l’avez mis au pouvoir.

Tout n’est que mascarade, avatars,

L’état sait bien que c’est l’argent et ses détenteurs qui l’ont mis au pouvoir et l’état, par sa politique remercie ses financeurs.

Voilà ce qu’est aujourd’hui, « la politique » de la France.

:(

 

 

 

 

 

12

Villaines-les-Rochers |
Prostitution : faut-il péna... |
Fo Ville de Bourges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dans la vie tout est signe
| Pierreapplegallery
| Apple Gallery - iknow