Se mouiller

Ça veut dire dès fois mourir

 Mais les gens ont peur de la mort,

Ils préfèrent être des légumes.

 

 

 


Archive pour février, 2016

A l’Amour de vous tous et à la vie !! et aux enfants, les rois de nos univers !

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

C’est pas la flêche de l’eros

Qui ma atteinte,

C’est l’arc propulsant les gênes dont je suis héritière et responsable.

Il y a 5000 ans, nous vivions sur Mars

Nous étions heureux, vivant sans envie, sans agression, en paix, mais leur espèce venue d’ailleurs débarqua et a entreprit de nous contaminer,  essayant de nous exterminer sans y parvenir.

Elle  pensait  avoir réussit. Elle  était capable de s’adapter et d’engrosser nos femmes.

À force de terreur,

Elle  avait finit par s’accaparer le pouvoir. Elle ne pouvait vivre qu’en se nourrissant de la souffrance, de la peur, de la mort, du sang des autres.

Elle avait inventé un paradis un enfer, une Histoire pour mieux nous posséder.

Elle avait écrit que nous descendions d’une autre espèce, endémique de notre planète.

Ces spécimens ressemblaient  beaucoup aux autres habitants de Mars à la différence près que leur nourriture était mentale, des vampires des sens.

Ainsi, le bonheur, la joie, les faisaient trépasser aussi sûrement que si vous preniez aujourd’hui une dose de cyanure.

Seules les souffrances physiques et mentales étaient suffisamment nourrissantes pour qu’ils survivent.

À cette fin, ils entretenaient le chaos.

Ces vampires  cherchaient désespérément une autre terre parce que leurs besoins de malfaisance détruisait tout et avait fini par transformer Mars en désert,

Comme toutes les planètes où ces monstres avaient réussit à débarquer.

Ils la trouvèrent enfin et la baptisèrent Terre.

Suffisants, ils avaient omis dans leur prétention,

Que toute mémoire survit à son histoire et se transmet dans les gênes, au delà des temps.

Et que malgré toutes leurs précautions, nos gènes se souvenaient du temps d’avant et au fil des temps, des spécimens immunisés de cette avidité de nuisances, survivaient.

Et ils eurent beaucoup d’enfants.

 

 

 

Départ, retour

Dans une semaine, je serai de retour chez moi.

Malgré que je sache que la France sombre dans un totalitarisme,

Quand j’y pense, je vois de la lumière.

Ici, il y a un dôme qui obscurcit le ciel et l’avenir.

Comme une nuée de corbeaux qui stagnent au-dessus de nos têtes,

Comme si au tournant, la vie n’existait pas, plus.

Je ressens une joie à rejoindre mon pays, j’y sens déjà le parfum du printemps, la naissance des bourgeons gorgés de vie, la fonte des neiges.

J’y entends déjà le bruit du ruisseau, je sens la fraîcheur sous les arbres,

J’imagine les contrastes de lumière.

Ici, même quand il y a du soleil, il y a le bruit des canons,

Tout le temps.

L’odeur des deuils, passés et à venir.

La mémoire de ce qui était et qui ne sera plus,

La pestilence des destructions.

C’est comme si le temps s’était arrêté non pas suspendu pour une nouvelle naissance,

Mais coincé entre les gris innombrables, et les noirs, définitifs.

L’impression d’un hiver qui ne finira plus.

 

 

 

Natacha Polony : Police de la pensée, journalistes en laisse ?

Image de prévisualisation YouTube

 

Ockrent ou la call girl du journalisme;

Une pute quoi!

 

 

Stupéfaite !!

J’en reviens pas, je suis obsédée par l’idée de porter une robe, mes bottes, des bas.

Bon, un mois en pantalon, oui, je pensais pas que ça me pèserait à ce point là.

Quel plaisir quand je vais mettre ma plus belle robe, maquiller mes yeux, mettre un bracelet.

C’est complètement con, je sais.

Mais, bon,

Je l’ai dit, je suis la première étonnée.

;O)

 

 

 

Gros comme une maison

Alors le « maïdan » est prévu pour bientôt en France,

Ce sera le Francidan….

En plus, les psychopathes ont toutes les dates,

Leur reste plus qu’à envoyer leurs agitateurs, leurs snipers.

Leur scénario est au point, ils l’ont affiné.

Combien de fois déjà ?

Sûr, la Syrie, sûr, l’Ukraine  et je les soupçonne d’avoir commencé en Afghanistan mais je réussis pas à avoir des trucs tangibles.

Ouais, je sais, je suis tarée, noire et pas bonne à fréquenter.

Je sais.

Ce que je sens parce que je suis perspicace, c’est que ces tarés savent qu’on leur échappe et qu’ils vont pas laisser faire.

Voilà.

Pauvres de nous.

:(

 

 

 

Le Grand Pardon est indissociable à la naissance d’un nouveau monde.

Aurons-nous cette force?

Aurons-nous cette grandeur?

Nous ne pouvons pas en faire l’économie.

Il faut tirer un trait sur ce qui fut car il y aura toujours des rancoeurs à satisfaire des vendettas à revendiquer.

C’est sûr, moi privilégiée parce que née par hasard au bon endroit, n’ayant pas souffert des famines, des guerres que mon pays et ses alliés ont fait naître partout sur la planète, il m’est facile de pardonner, peut-être plus facile que  pour ceux qui ont véritablement souffert.

Je ne vois cependant pas d’autre issue si nous voulons renaître à nous-mêmes.

J’ai écrit il y a longtemps qu’en nous donnant le net en espérant des profits, les puissants nous avaient donné la meilleure des armes pour nous défendre d’eux:l’expérience vivante, partagée de millions de personnes.

Il y a une chose à laquelle je crois, c’est que si cette idée m’est venue, elle viendra à d’autres.

Cette expérience est vérifiée, ainsi, de nombreuses inventions semblables ont été faites au même moment et à divers endroits sur notre terre.

 

Il faut juste être patients.

Ainsi est notre vraie richesse, faire partie de ce tout et à notre niveau individuel apporter à ce tout notre richesse personnelle.

C’est ainsi qu’On grandit.

 

 

 

Soros=sauron

Ce pauvre mec qui n’a peut-être jamais pu bander de sa vie.

ça doit être ça son problème, pouvoir se payer les plus belles pétasses de la terre et ne pas pouvoir les baiser.

Je suppose que ce monstre, pour pallier à son impuissance a essayé les enfants, a essayé le cannibalisme, ou peut-être égorgé de ses propres mains des enfants, des femmes , des hommes, des animaux, organisé des chasses à l’homme…..

Il me paraît évident que ce débris n’approche l’éjaculation qu’en se repaissant de sang,  de milliards de morts dont il est en partie responsable sans jamais parvenir à faire lever son pauvre braquet dénué de toute vie.

Ce mec aurait du être dépisté  enfermé depuis son plus jeune âge.Mais il a du fric, donc, intouchable et sans doute entouré par d’autres impuissants de son acabit.

Malheureusement, aux USA, ce genre de malade  a même le droit de se présenter à une élection.

Rappelez vous Bush et sa tête de malade mental…..

 

 

 

 

123456

Villaines-les-Rochers |
Prostitution : faut-il péna... |
Fo Ville de Bourges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dans la vie tout est signe
| Pierreapplegallery
| Apple Gallery - iknow