page blanche

Ma compagne l’inspiration s’en est allée définitivement.

Je n’ai plus de mot, plus rien.

Vide, vidée.

 

 


Archive pour mai, 2016

Adieu, jolie panthère

Ma petite panthère s’en est allé, elle ne souffre plus.

Ce petit chat était d’une incroyable tendresse, pas tout le temps comme tous les chats mais lui, il aimait ses 20 minutes de squat total, que vous soyez à l’ordi ou aux toilettes, pour lui c’était pareil.

Il était d’une grâce de roi.

Un magnifique petit chat, intelligent, adorable et très clown sur les bords.

Je vais le déposer doucement dans mon jardin, ainsi il sera là où il a couru, joué, vécu une bien bonne et belle vie de chat.

 

 

 

Compétences

Ben voilà, une bonne nouvelle.

Je suis allée en bénévolat superviser un groupe d’enfants porteurs d’autisme, apparemment, ma prestation a plu. Je suis contente. Me voilà peut-être prise pour un remplacement d’une semaine.

Payée 30 euros nets de l’heure, en 6 jours, je gagnerai plus qu’en temps plein en France pour un mois….et sans souffrance au travail.

Ouais……

Le plus, c’est que des gens bien placés m’ont repérée. !!!

Je suis pas allée n’importe où, hein, c’est le Centre Théorique des Compétences d’Autisme-Genève !!

Croisons les doigts parce que même si je bosse qu’un an pour eux, je gagnerai si bien ma vie qu’en un an je peux mettre 12 000 euros de côté !!! de quoi me refaire une vie. !

Bon, allez, le présent c’est une semaine mais c’est déjà formidable et puis en Suisse, ils sont cools avec les personnes déficientes, bien plus que presque partout en France. C’est pas que les Français sont plus mauvais, c’est qu’en Suisse ils ne font pas de chantage au licenciement, il n’y a pas de menace mais au contraire des compliments, si vous les méritez. En France, même si vous les méritez, les petits chefs sont coincés du cul, vous en faire équivaut à se rabaisser. Pauvres petits chefs frustrés…….

Pire que le bourreau, son serviteur.

 

 

 

Euthanasie

Voilà, mon petit chat refait un blocage des reins, après l’avoir soigné plus plus, le constat est sans appel, c’est chronique et il souffrira toujours.

Je me résous à l »euthanasier, jamais je ne laisserai souffrir l’un de mes animaux.

Je suis totalement effondrée, depuis 37 ans que j’ai des chats, c’est le premier que je dois euthanasier…

Merde et merde et merde.

 

 

 

Constat irrévocable

Image de prévisualisation YouTube

 

Et oui.

Ils ont vraiment un problème aux usa.

Ils n’ont pas évolué et considèrent les hommes du monde entier comme les Indiens qu’ils ont assassinés, exterminés, c’est à dire comme des gens inutiles.

Ils n’ont pas évolué, arrivant armés, tuant, volant, occupant des pays en y imposant des répressions sanglantes aux opposants par milices « terroristes » interposées. (qu’ils financent)

 

 

 

Le général Jacques de Bollardière. ‎16 décembre 1907-22 février 1986.

Il y a cinquante ans, le général Jacques de Bollardière condamnait la pratique de la torture

 

Il parle au général Massu :

 

 » Je lui demande ce que signifierait pour lui une victoire pour laquelle nous aurions touché le fond de la pire détresse, de la plus désespérante défaite, celle de l’homme qui renonce à être humain. « 

 

Jacques de Bollardière immortalisé par André Gazut.

 

https://youtu.be/RlyS8U_1bOs

 

 

Le monde se partagea en deux.

D’un côté les Zavides, de l’autre les Zempathes.

Les Zavides n’étaient pas nombreux et vivaient dans leurs  bunkers et forteresses. les Zempathes vivaient dans des villages, pratiquaient l’agriculture. Les Zavides n’avaient jamais quitté leur forteresse, leurs enfants ne connaissaient que des murs.

Depuis la Grande Tradition de l’Amour (la guerre ), le monde avait totalement changé. La plupart des survivants ne voulaient plus entendre parler d’argent et vivaient selon un code de partage.

Ils avaient assisté à l’effondrement de leur modèle et n’en voulait plus.

Ils créèrent le clan des Zempathes.

Les Zavides eux furent les plus étonnés. Du jour au lendemain leurs billets ne valaient rien. Ils étaient au désespoir parce qu’ils ne savaient pas se nourrir, faire du jardin, laver le linge, etc…ils ne savaient pas parer à leurs besoins essentiels. Ils restèrent choqués jusqu’à ce qu’ils aient faim.

Lorsqu’ils n’eurent plus rien, ils envoyèrent des gens armés voler les zempathes mais furent bien surpris de voir qu’il ne leur était pas besoin de voler, tout leur était offert, partagé.

Avec le temps, les gens commencèrent à manquer d’une ou deux choses puis de plusieurs et rien ne pouvait l’expliquer, normalement, il y avait bien tout ce qu’il fallait. Une enquête fut lancée. Et la piste conduisit aux Zavides. Avec eux, le souci c’est qu’ils voulaient tout, toujours plus de tout. Ils n’avaient jamais assez et vint le moment où ils revendirent ce que les autres partageaient avec eux.

Or, l’argent était interdit.

Là, les zempathes les reconduisirent dans leur forteresse et leur parlèrent en ces termes : « le partage est sacré et l’argent est interdit.Vous vendez ce que nous partageons avec vous, vous n’êtes pas dignes du partage.

Vous resterez donc en forteresse car vous avez fait votre choix.Vous aurez tout ce qu’il faut mais rien de plus.

Cette décision a nécessité trois semaines de discussions afin que tous les Zempathes s’expriment.Vos enfants seront eux libres d’aller et venir où bon leur semble, quand  à vous, vous vous êtes condamnés tout seuls, réfléchissez à ça. »

 

 

 

Sans parole

13139028_1599482520379363_4004252788391962081_n

 

 

 

égalité des chances…………..

- y en a marre des assistés !

Pourquoi ne font-ils pas comme tout le monde, aller bosser ?

Tout le monde peut réussir sa vie, faut juste se motiver.

-Ben, je suis pas complètement d’accord.

-

Ah ? Pourquoi ?

- mais dis moi, toi, comment as-tu fais pour avoir ce que tu as  ?

- Ben, j’ai bossé pardi ! tu crois quoi ?

- Ben, moi aussi j’ai bossé et à ton avis, d’où vient cet écart entre nous ?

- Ben je sais pas…..

- Peut-être le fait que ta famille était là pour toi ?

- Ah ça non, je me suis débrouillé seul !

- Oui, mas ils t-ont quand même donné le terrain pour ta maison et ça, tu n’as pas à le payer

-………………………………………

- Et puis, tu n’as pas non plus payé de loyer pendant 12 ans…….

- Du coup, bon, c’est plus simple pour toi non ?

- Ben oui

- Tu te rends compte que cette gratuité de loyer t’as permis de mettre 700 euros par mois de côté pendant 12 ans ?et que cela a été ton apport ?

- Ben oui…….

- Tu te rends compte du prix de ton terrain ?

- Ben oui……

Bon, je vais te dire, moi, les seules aides que j’ai eu en tout et pour tout c’est 350 euros donnés par un proche, 2500 donnés par ma mère pour mon permis, 2500 francs !!! et 1000 euros d’héritage.

Voilà !! j’ai donc reçu en aide au total, dans toute ma vie : 1725 euros et toi 98 000 euros et ton terrain, je crois que tu peux comprendre que non, tout le monde n’a pas les mêmes « facilités » pour réussir sa vie.

J’aurai pu mettre 700 euros par mois de côté pendant 12 ans, j’aurai déjà ouvert un orphelinat dans un pays d’Amérique du sud, parce que c’est mon truc à moi.

Tu vois, non, les chances ne sont pas du tout égales.  Quand tu me dis que tu t’es débrouillé seul, je te rappelle que c’est faux.

Qu’aurais-tu fais de ta vie si tu étais parti comme moi de rien ?

-……………………………………………………………….

 

 

 

Villes de France

Qui se lèvent.

Il y en a assez d’être piétinés.

Cette violence morale que l’on nous inflige est intolérable et ne doit pas être tolérée!

Enfin, quel gouvernement aimant son peuple lui imposerait une rétrogradation pareille après que ce même peuple ait été touché dans sa chair, sur sa terre, un peu plus d’un an avant?

Aucun gouvernement respectueux ne ferait ça.

Le nôtre l’a fait.

:(

 

 

12

Villaines-les-Rochers |
Prostitution : faut-il péna... |
Fo Ville de Bourges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dans la vie tout est signe
| Pierreapplegallery
| Apple Gallery - iknow