Le monde se partagea en deux.

D’un côté les Zavides, de l’autre les Zempathes.

Les Zavides n’étaient pas nombreux et vivaient dans leurs  bunkers et forteresses. les Zempathes vivaient dans des villages, pratiquaient l’agriculture. Les Zavides n’avaient jamais quitté leur forteresse, leurs enfants ne connaissaient que des murs.

Depuis la Grande Tradition de l’Amour (la guerre ), le monde avait totalement changé. La plupart des survivants ne voulaient plus entendre parler d’argent et vivaient selon un code de partage.

Ils avaient assisté à l’effondrement de leur modèle et n’en voulait plus.

Ils créèrent le clan des Zempathes.

Les Zavides eux furent les plus étonnés. Du jour au lendemain leurs billets ne valaient rien. Ils étaient au désespoir parce qu’ils ne savaient pas se nourrir, faire du jardin, laver le linge, etc…ils ne savaient pas parer à leurs besoins essentiels. Ils restèrent choqués jusqu’à ce qu’ils aient faim.

Lorsqu’ils n’eurent plus rien, ils envoyèrent des gens armés voler les zempathes mais furent bien surpris de voir qu’il ne leur était pas besoin de voler, tout leur était offert, partagé.

Avec le temps, les gens commencèrent à manquer d’une ou deux choses puis de plusieurs et rien ne pouvait l’expliquer, normalement, il y avait bien tout ce qu’il fallait. Une enquête fut lancée. Et la piste conduisit aux Zavides. Avec eux, le souci c’est qu’ils voulaient tout, toujours plus de tout. Ils n’avaient jamais assez et vint le moment où ils revendirent ce que les autres partageaient avec eux.

Or, l’argent était interdit.

Là, les zempathes les reconduisirent dans leur forteresse et leur parlèrent en ces termes : « le partage est sacré et l’argent est interdit.Vous vendez ce que nous partageons avec vous, vous n’êtes pas dignes du partage.

Vous resterez donc en forteresse car vous avez fait votre choix.Vous aurez tout ce qu’il faut mais rien de plus.

Cette décision a nécessité trois semaines de discussions afin que tous les Zempathes s’expriment.Vos enfants seront eux libres d’aller et venir où bon leur semble, quand  à vous, vous vous êtes condamnés tout seuls, réfléchissez à ça. »

 

 

 

 

Villaines-les-Rochers |
Prostitution : faut-il péna... |
Fo Ville de Bourges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dans la vie tout est signe
| Pierreapplegallery
| Apple Gallery - iknow