Mon esprit mal tourné me dit que

Le Brexit n’est pas fait.

Je ne discerne pas encore le projet des pathocrates mais ça va venir.

Je me dis que vu le bordel général, ces salauds essaient de calmer le jeu pour mieux nous entuber.

Faire croire à une décision émanant du peule peut être un outil.

Je sens qu’il y a anguille sous roche.

Tout ce cinoche des journalopes et consorts me laissent dubitative.

Ces gens utilisent l’émotion et ça m’étonnerait fort qu’ils se laissent aller à la laisser transparaître vu que d’émotions ils n’ont plus.

Ces gens manipulent l’émotion, en font leur fond de commerce.

Alors ?

On verra.

 

 

 


Archive pour juin, 2016

La p’tite Bill

Image de prévisualisation YouTube

La lueur du « précieux »

Cela faisait longtemps que je ne l’avais pas vue.

C’était il y a longtemps, un homme très riche m’avait demandé en mariage et….

J’ai refusé.

Il avait dans les yeux la même lueur que celle que j’ai vu dans les yeux de ma future employeur.

Après un entretien concernant l’accompagnement de leur fils à l’école, elle me demande si je suis libre cet été et enchaîne sur une « récompense financière conséquente » selon ma disponibilité, et hop, la petite lueur…

J’échange mes compétences pour un salaire, si je pouvais pourvoir à mes besoins sans argent, je serai bénévole.

Je ne suis pas à vendre et pratiquer le juste prix est dans ma philosophie.

C’est d’ailleurs ce qui fera que cette dame va me respecter.

:)

 

 

Quand l’orage des égregores surgit

L’obscurité comme un voile s’étend.

Les valeurs d’amour se diluent, s’égarent et se perdent au fils des intolérances entretenues.

Là, s’accrochent les guerriers.

Ceux qui jamais ne désarment dans la certitude de la bonté des hommes.

Là, souffrent ces guerriers, les flèches sont des mots qui blessent.

Le constat de la facilité des hommes à se trouver des boucs émissaires

Leur lâcheté  ou leur évitement à ne pas attaquer les vrais pouvoirs.

Et puis, ces elfes et ces fées qui envers et contre tout jettent avec générosité et par brassées entières, tolérance, respect et amitié.

Les égrégores tels deux dragons, s’affrontent.

Les égrégores sont bien plus puissants que les armes.

Celui qui gagne est celui qui sait pourquoi il se bat.

La motivation de défendre les siens, sa terre est une arme contre laquelle personne ne peut rien.

Et en comparaison, l’égrégore destructeur est une souris devant un éléphant.

:)

 

 

 

Ave Maria, Ave Mère de notre monde, Ave la Terre

 

 

A méditer.

13315578_226183201101669_8941171925945155204_n

 

 

 

 

Pipi culotte !!!

13343015_1191030480931688_7581253740397550836_n

 

 

Religare

Avant l’homme, il n’y avait que la Terre.

C’est donc Elle la Déesse à respecter et nous en sommes tous tributaires.

C’est pour moi, la chose essentielle, sacrée, qui mérite toute notre attention, nos soins, notre respect.

Si j’avais un dieu, ça serait elle, car elle en a tout les attributs généralement donnés par erreur à dieu,

On lui doit tout, absolument tout,

De vos lacets à vos repas.

Nous devrions lui être éternellement reconnaissants.

 

Les Animistes étaient les premiers religieux respectant  » Religare « ,

Ce qui relie.

 

 

 

Villaines-les-Rochers |
Prostitution : faut-il péna... |
Fo Ville de Bourges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dans la vie tout est signe
| Pierreapplegallery
| Apple Gallery - iknow