Toi, mon enthousiasme que j’ai toujours connu trop fort(c’est ça quand on n’est jamais « tiède »)

Je sais tes pièges et tu vois je m’en fous complet car comme Morsua tu m’as sans cesse « tendu des pièges mais, avoue, je t’ai presque tout le temps « baisé ».

 

 

 

Faut dire que j’avais de l’avance !

sourires.


Archive pour mai, 2017

Quel changement d’avec il y a un peu plus d’un an !

Les routes passées la frontière sont refaites, toutes les maisons bombardées par les ukrops nazis sont reconstruites, c’est l’été et la verdure a repris ses droits. J’adore ce pays où l’herbe grasse remplace le béton même en pleine ville, où la vie menacée chaque jour ne dira jamais son dernier mot.

Je suis une guerrière et ce chemin qui m’attendait est plus beau que l’image que j’en avait gardé.

Je suis en plénitude et ces moments sont rares, je vais en profiter, vous pouvez me faire confiance, je commence mes cours à l’université dès Lundi !

Yura, Yura, Yura !

 

 

 

Enfin !!!

Je suis à Donetsk, ravie d’être enfin entourée de gens politisés, oui, pour les français en majorité ça ne veut rien dire mais ici, c’est la vraie vie, je suis la citoyenne que je rêvais d’être et tellement heureuse ! Merci à Elena, Victor pour leur aide indispensable, sans eux, je n’aurais pas passé la frontière ! RAVIE et ravie ! heureuse et libre de penser, et c’est pas rien, en plus, un ami m’a cuisiné un borsch tout l’après midi, je vais me coucher le coeur léger et le corps repu. bonheur avec un grand B , merci à la vie, merci à ceux qui m’ont senti et ma détermination à rejoindre ce grand esprit russe qui a changé le monde et le change encore. et merci à mes amis français et à mes enfants qui m’ont compris.
❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤

Quelle étagère ?

Savoir en effet dans quel état et état on gère c’est très heureux.

Ce soir, je suis à ma place, à Donetsk, bien rangée et pleinement satisfaite, j’ai rejoins ma place et ça, c’est irremplaçable.

 

hollande et son bb maqueron

ah les cons, ils ont revoté le mou du bide !

alléluia et amen.

 

 

Pauvre france, pauvres français

Pris en otage par les parvenus héritiers.

 

 

 

j’suis bien une fille !

j’ai du me séparer des trois quarts de mes vêtements…

J’ai le blues, gros.

J’ai du jeter aussi mes photos, souvenirs de 40 ans de vie autonome.

J’ai pleuré.

Pour le reste, je m’en fous complet, j’ai jamais été matérialiste.

Mais je sais que là où je vais, je n’aurai pas les moyens de m’acheter des habits, ni des chaussures parceque je n’aurai pas de travail rémunéré, je vais faire du bénévolat, c’est un pays en guerre, du travail, y en a pas de payé.

Bon, c’est un choix, quoi.

Une fois sur place, ça ira mieux.

Y a un temps pour tout.

 

 

 

Pierre Alexeiévitch Kropotkine Coopération et socialisme 1895

https://fr.wikisource.org/wiki/Coop%C3%A9ration_et_socialisme

 

 

 

Repose en paix la France,

rose-234483_960_720

 

 

 

et Adieu.

 

 

 

Abstention

J’étais tellement en rogne qu’on nous présente un avorton comme candidat élu dès le 23 avril que je m’étais décidée  à voter contre.

Mais je ne peux me résoudre à voter pour l’autre candidat.

Du coup, fidèle à ma tradition,

 Ce matin, j’ai croissants !

 

 

12

Villaines-les-Rochers |
Prostitution : faut-il péna... |
Fo Ville de Bourges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dans la vie tout est signe
| Pierreapplegallery
| Apple Gallery - iknow