Demande d’aide, de l’espoir

Et bien, voilà quelque chose qui me touche au plus près du coeur.

Une demoiselle de 14 ans m’a envoyé son message de soutien, elle est orpheline car ses parents sont morts, ensemble, dans un accident de la route, elle insiste pour que sa grand-mère m’envoie son argent de poche !!

3 euros/semaine !

Elle s’appelle Marine et vit dans le nord de la France.

J’ai gentiment refusé car, non, vraiment, je ne peux pas accepter.

Je l’ai remerciée du fond du coeur et je lui dédie ce poème :

 

Marine,

Ton prénom me fait penser aux vagues de l’océan,

Et surtout à l’une d’elle et qui les contient toutes, qui contre vent et marées vient lêcher les planches de ma coquille de noix, et l’a pousse, doucement, vers un rivage vert et tendre, vert, comme la couleur de l’espoir.

Toi, si petite et fragile,

Colibri fredonnant des comptines enfantines,

Tu es la seule qui par ton chant,

Fait renaître au fond de moi,

La couleur aquarelle d’une humanité retrouvée.

Merci.

 

 

 

 


Archive pour juin, 2017

Scènes de la vie ordinaire, Donetsk, Juin 2017 :

IMG_0784 IMG_0776IMG_0769IMG_0742 IMG_0744 IMG_0748 IMG_0757 IMG_0765

 

 

 

Decodex : Michel Collon expose les médiamensonges du Monde

Image de prévisualisation YouTube

Ma deuxième vie

Et bien…

Mon handicap lié à l’abandonisme a disparu, je suis maintenant au top.

Tu avais raison mon doux prince, j’ai beaucoup d’hommes à mes pieds, ici, les hommes aiment les femmes fortes, courageuses et qui sont directes.

Mon physique ne gache rien, j’ai eu quatre  » tickets » aujourd’hui.
;O)

Et pourtant, je ne suis sortie qu’une fois dans « le monde ».

Bon sang, mais qu’est-ce que je suis bien !

Cet après midi j’ai participé à une rencontre internationale, Italiens, Espagnols, Russes, une jeune femme juive aussi, et rencontré un homme très surprenant qui passe sans souci de l’espagnol au français puis à l’anglais, j’ai tout suivi vu que même si je parle mal anglais, mal espagnol et mal russe, et ben… ça m’a suffit pour comprendre l’essentiel, on a tous bien ri de la capacité de cet homme et du fait qu’au final, il a fait le lien entre tous les présents. Un homme avec un charme fou, la prochaine fois, je jouerai au ping-pong avec lui parce que là, avec mes hauts talons, ben…c’était un peu pas possible ! zut car j’adore le ping-pong, bon, faut dire aussi que je viens de sortir de l’hosto et que mon coloc qui est ma petite maman m’a engueulé en me disant de me reposer, en m’ordonnant devrais-je dire.
J’apprécie beaucoup ces échanges multi-culturels, je me sens au milieu du monde, c’est bien ça que je suis venue chercher.
Enfin un peu de vrai bonheur sans soucis, sans tension, rien que du bon. Et aussi le fait qu’ayant grandit, j’ai le confort d’attendre et de choisir qui sera mon prochain homme pour la vie. Et là, il y a le choix, des hommes que je n’aurais jamais croisés dans ma première vie en France, des hommes qui entreprennent, responsables, qui réunissent et qui ne pensent pas qu’à leur petite personne et pis il faut le dire, notre choix commun de rejoindre ce pays crée un lien fort d’emblée et le respect.
Kak ia rada !!
Comme je suis contente !! et je rayonne comme lorsque tu m’aimais.

La Dame de pus

Dix ans sans avoir vu un toubib sauf : accident de voiture, 5 côtes et le sternum pété en deux, et 4 ans après poignet cassé, rien de bien grave, de l’os quoi…

Vendredi matin, je me lève, un peu mal au ventre, je prends mon cours de russe avec difficulté car la douleur augmente, mais j’suis une dure, alors j’me dis qu’une petite sieste va tout arranger, ben, nan, rien ne se passe, c’est de mal en pis, au bout de trois heures, je gèle, je m’emmitoufle sous trois couettes mais j’ai de plus en plus froid, bizarre.
Bon, ça va passer.
Deux heures plus tard, ben ça a pas passé, c’est pire, je tremble comme un glaçon dans un orangina.

j’ai mis la poubelle à côté du lit mais je vomis une espèce de mousse et rien d’autre et très peu, j’me demande si un moustique m’aurait pas refiler la rage…
Là, je commence à faire mon testament, je me traîne jusqu’à l’ordi pour envoyer un message à mon cadet (je peux pas prévenir mon fils aîné parce qu’il est sur fb et JAMAIS je retournerais sur cette saloperie d’outil de manipulation et d’espionnite).
Un coup de Morsua qui veut jouer à la plus maline !!!
Parce que là, c’est vraiment son froid indéfinissable et son ombre ricanante qui m’envahit…
Toute ma bonne chaleur me quitte et là, faut appeler au secours, ce que je fais, mon coloc de l’hôtel heureusement comprends mon anglais pourri et surtout, il me voit, je lui demande de m’emmener illico à l’hosto mais comme il me connait pas beaucoup, il appelle le toubib, icelui arrive en 10 minutes, et m’interroge sur ce que j’ai mangé et bu et dit que j’ai une gastro, alors là, moi, j’suis sûre que non parce que j’irai jamais à l’hosto pour une gastro, c’est une piqure de moustique par rapport à maintenant où l’impression qu’un éléphant s’est asis sur mon bide domine.

Vautrée en constorsions sysmiques et tremblant de tous mes pores, j’essaie de leur faire comprendre que ça urge grave…de fait, comme le mec m’a palpé, je réussis à me traîner dans un effort surhumain (nan, j’exagère pas) aux chiottes et à vomir au moins un litre de pus, je les appelle pour qu’ils regardent mais ils veulent pas, ma seule chance qu’ils comprennent la gravité de mon état s’échappe…je vais crever là sans même avoir pris un morceau de shnarpel ou une balle ( mais je suis sûre que ça fait aussi mal…).

Bon, ils finissent par m’aider à monter dans l’ambulance, ça aura duré trentes minutes….
Arrivée à l’hosto, re, gastro, qu’est-ce que j’ai mangé, j’ai bu, 5 infirmières rien que pour moi et je peux plus parler tellement mes dents s’entrechoquent et pis, je veux me couper la langue en deux, moi, la pipelette, je ferai quoi avec une moitié de langue, et je revomis mais personne veut regarder ce pus immonde !

Bon, ils voient quand même que ça va pas fort alors thérmomètre…et moi qui commence à voir mon avenir en minutes…
Pas de température !! encore un coup de Morsua !
Mais je dois changer de couleur et être pas loin du vert parce qu’ils appellent un spécialiste, le gars arrive, jee suis couchée sur une banquette et me tords tel un ver de terre qui a peur d’être coupé en dix ! Pour leur montrer que c’est gravos, je leur dis que je suis JAMAIS malade mais là, évidemment,vu ma gueule, ils me croient pas…
Enfin un homme en bleu arrive, (pas en vert m^me s’il est russe), et il me dit que j’ai les plus beaux yeux qu’il a jamais vus (que me traduit mon coloc), j’hallucine ! (ouais, c’est vrai, c’est bien le moment et s’il se magne pas, il va bientôt pouvoir les contempler dans le formol).

Il me palpe me lève la jambe droite et hurle !
Même pas dix minutes après je suis à poil, au bloc, et je m’endors soulagée en me disant que Morsua et madame du pus vont aller se faire voir grave.
;O)
J’ai fait une perforation de l’appendicite avec péritonite aigüe, ouais, j’étais pas loin d’aller jouer aux dés avec mes phalanges…
Les cartes m’avaient prévenue d’une grosse « merde » et ben ça, c’est fait, à tout prendre, je préfère ça qu’un cancer.
;O)
ps: et qu’on me dise pas que c’est à cause des cartes et blabla et que je me serais fait toute seule cette saloperie, je ne somatise JAMAIS, d’ailleurs, ça faisait 10 ans que j’avais pas vu un toubib sauf pour de l’os cassé !

18 Juin 2017

IMG_1018

 

 

 

Corrections de textes en français

Je dois absolument me trouver un revenu de base, je propose donc de corriger vos écrits contre rémunération.
Je lis très vite et suis très efficace, de fait, je peux livrer le texte corrigé très rapidement et encore plus rapidement avec un petit surplus.
N’hésitez pas à me contacter sur ce blog, (en bas à droite).
Merci de votre attention.

 

 

Aujourd’hui c’est mon anniversaire et j’ai 54 ans

C’est aussi la fête de la grande Russie.

 

IyGcmB9c9lk

non, non, je ne sombre pas dans l’idôlatrie, seulement, il faut bien reconnaitre que ce pays à de quoi être respecté; l’interdiction d’ogm inscrite dans la constitution, la grande sagesse du gouvernement sans lequel nous serions déjà en guerre mondiale suffisent à me faire la respecter !

 

 

Maman

Je retrouve ici ton bon goût de vêture,

Une élégance.

Une féminité, même en pantalon.

En revanche, je suis triste de voir que le « jean » prend beaucoup de place.

J’espère que cela se limitera à « ça » car malheureusement, on sait comment petit à petit la pseudo culture ricaine mine les cultures ancestrales.

:(

 

 

Le nain de stanislas ou macron-nique aigue

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

 

12

Villaines-les-Rochers |
Prostitution : faut-il péna... |
Fo Ville de Bourges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dans la vie tout est signe
| Pierreapplegallery
| Apple Gallery - iknow