Quand l’intelligence s’unit à la beauté : Xenia Fedorova

à noter, cette façon authentique de nous parler des choses du monde, propre à la Russie, sans mépris ni haine, ni arrogance.

Mon pays la France a vraiment perdu pour longtemps ce qui en faisait un pays aimé, le syndrôme de Peter, l’incompétence, la corruption ont envahit toutes les strates où sévissent mintenant de faux analystes, de faux médias, de faux décideurs.

 

 

 

 

 

 

 

 


Archive pour février, 2018

Donbass la vie ordinaire et extraordinaire: le pardon

Dans la culture russe, très liée à la foi, il y a une chose de fondamentalement différente de notre culture, le jour du pardon, c’était hier dimanche 18 février. On demande pardon à ses proches, tout simplement, et cela même si on ne les a pas consciemment afligé. Pour pardonner, il faut être fort, très fort. Sans le pardon, je pense qu’une société ne peut pas avancer.

В русской культуре, тесно связанной с верой, есть фундаментальное отличие от нашей культуры – День прощения, он был вчера, в воскресенье, 18 февраля. Просят прощения у близких, буквально, даже если нечаянно огорчил. Для того чтобы простить, нужно быть сильным, очень сильным. Без прощения, я думаю, общество не может продвигаться вперед.

Traduction M.Goubkine

 

IajYrJJDKMw

 

 

 

Françoise Hardy – L’amitié (1967)

 

 

 

Les hommes : à quoi sont-ils bons ? Dmitry Orlov

« La différence peut être observée chez les garçons et les filles dès l’âge de deux ou trois ans. Les filles se comportent bien, ou au moins mieux, parce qu’elles veulent plaire. Les garçons peuvent bien se comporter parce qu’ils veulent plaire aux autres, mais si cela ne fonctionne pas, alors ils feront ce qu’ils veulent, parce qu’il est important pour eux d’être obstinés et de faire ce qu’ils veulent. Un garçon écoutera typiquement maman et papa à condition que papa ait le dernier mot. Si maman a le dernier mot, alors papa est plus susceptible d’inspirer pitié plutôt qu’obéissance ou respect.

Un homme qui ne se sent pas maître de sa propre famille a peu de chances d’obtenir le respect des autres hommes, ce qui rend la situation dangereuse pour la femme : si son homme n’est pas respecté, elle le sera encore moins. Ceci est particulièrement important lorsqu’il s’agit de contrôler les jeunes hommes. Une grande partie du problème des migrants qui tournent mal, actuellement en Europe de l’Ouest, c’est qu’ils sont surtout des hommes jeunes, d’âge militaire, mais où sont leurs officiers − pour les former, les discipliner et leur donner des ordres ? Les rares hommes plus âgés parmi eux sont soit de statut tout aussi bas, soit tentent d’acquérir un statut en devenant des insurgés, des radicalisateurs et des corrupteurs de la jeunesse. Le respect masculin est un bien précieux.

Un homme faible qui est méprisé et dominé par sa femme est complètement inutile, tandis qu’un homme faible qui jouit au moins de l’apparence d’obéissance inconditionnelle de sa femme peut être capable de cacher sa faiblesse assez bien pour que les deux puissent survivre.

Telles sont donc les principales fonctions d’un homme déterminé à survivre après l’effondrement : réparer les choses lorsqu’elles sont cassées ; naviguer dans le dangereux environnement post-effondrement ; aller de l’avant et se procurer tout ce dont il a besoin pour survivre ; garder les jeunes hommes en droite ligne ; et protéger sa famille, au prix de sa propre vie si besoin. »

Lire le texte ici : http://lesakerfrancophone.fr/les-hommes-a-quoi-sont-ils-bons

 

Pour ma part, à l’heure présente, je considère comme complètement superficiels et débiles les bagares des transgenres et autres féministes, et en général, de tous les groupes LGBT MGB etc…. etc… etc…qui il me semble, n’arrivent plus à depasser les stades de l’adolescence quand cela n’est pas de la pré-adolescence. Il y a des choses bien plus terribles et bien plus graves qui se passent et qui devraient attirer prioritairement l’attention de toutes ces personnes. Hélas, en boonnes personnes complètement immatures, elles préfèrent s’étriper sur ces sujets.

À  l’heure des plus grands dangers et pour notre planète et pour ses habitants, ces écervelés sont décidément des personnes si immatures qu’on ne peut compter sur elles pour RIEN du tout !

L’égoisme mais plus encore l’égotisme est leur modus vivendi et un égoiste en cas de danger, ne survit pas longtemps, un égotiste encore moins.

 

 

 

Mon très cher ami Mikhail

Autodidacte, il a appris à jouer du piano seul !!!

 

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

https://vk.com/videos358121801?z=video23114706_456239318%2Fpl_358121801_-2

 

 

 

Hommage à M.Robert Parry :

« L’un de mes premiers souvenirs, en fait, a été celui de mon père sur le point de partir en mission au début des années 1980 dans les zones de guerre du Salvador, du Nicaragua et du Guatemala. Il nous a averti qu’il allait dans un endroit très dangereux et qu’il y avait une possibilité qu’il ne revienne pas.

Je me souviens de lui avoir demandé pourquoi il devait partir, pourquoi il ne pouvait pas rester à la maison avec nous. Il a répondu qu’il était important d’aller dans ces endroits et de dire la vérité sur ce qui s’ y passait. Il a mentionné que des enfants de mon âge étaient tués dans ces guerres et que quelqu’un devait raconter leur histoire. Je me souviens avoir demandé : “Des enfants comme moi ?” Il a répondu : “Oui, des enfants comme toi.” »

https://www.les-crises.fr/deces-de-robert-parry-1949-2018/#comment-493937

 

Hommage à M.Robert Parry : dans Tous droits réservés aux auteurs. parry

 

 

 

 

La semaine des quatre jeudi

26904503_10208417411152568_2309110612093960617_n

 

 

 

Une police de la pensée pour le 21ème siècle

« La censure, justifiée au nom de la lutte contre le terrorisme en bloquant le contenu de groupes extrémistes, vise également à empêcher un public en détresse d’accéder à la langue et aux idées nécessaires pour comprendre l’oppression corporative, l’impérialisme et le socialisme.

«Ne voyez-vous pas que le tout le but de La langue de bois est de rétrécir le champ de la pensée?» écrivait Orwell en 1984. «À la fin, nous rendrons littéralement impossible le crime de la pensée, car il n’y aura pas de mots pour l’exprimez. Tout concept dont on peut avoir besoin sera exprimé exactement par exactement un seul  mot, avec son sens strictement défini et toutes ses significations subsidiaires effacées et oubliées. … Chaque année de moins en moins de mots, et la gamme de conscience toujours un peu plus petite. … «  »

http://lucien-pons.over-blog.com/2018/01/une-police-de-la-pensee-pour-le-21eme-siecle-par-chris-hedges.html

 

 

« Derrière les étoiles de Jupiter »

https://ruptures-presse.fr/videos/derriere-les-etoiles-de-jupiter-la-derniere-video-de-l-abonne-ruptures/

 

 

 

 

Villaines-les-Rochers |
Prostitution : faut-il péna... |
Fo Ville de Bourges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dans la vie tout est signe
| Pierreapplegallery
| Apple Gallery - iknow