à ses amis on pardonne normalement tout mais…

Quand l’un d’eux que je n’ai pas vu depuis un an me dit au sujet des gilets jaunes  » oui, mais les blacks blok »,

Ben… je décide  de le virer de mes amis.

Son regard fuyant, lui qui est soi-disant « gauchiste », pas un seul mot sur les dérives de l’état, les mains arrachées, les éborgnements, ni même les revendications…qui d’après lui n’existent pas…

Elles sont passées où tes couilles ?

Bon, c’est vrai que j’avais déjà remarqué que son gauchisme était du verbiage de bobo de gauche très rarement argumenté.

C’est des gens comme ça qui s’aplatissent devant tout qui sabotent la révolte jaune fluo, le pire, c’est un père de famille mais apparemment, se battre pour un monde plus juste pour ses enfants n’est pas l’option prioritaire…

Ce qui me fait rire (jaune) c’est que c’est ce genre d’individu qui, si les GJ parviennent à récupérer la voix du peuple et décisionnaire en toute matière qui se targuera que sa « gauche » a vaincu !

C’est ce genre de personnes qui attend la fin de la bataille pour choisir son camp,

A vomir.

 

 

 


Archive pour mars, 2019

NI DIEU NI MAITRE UNE HISTOIRE DE L’ANARCHISME

 

 

Publié par ARTE, chaine atlantiste donc utiliser son esprit critique.

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand la doxa se retourne contre elle-m$me….

Si tous les gens qui critiquent la globalisation sont anti-sémites, cela veut-il dire que tous ceux qui sont globalistes sont Juifs ?

Si les gilets jaunes sont antisémites (on ne  dit pas anti-sioniste parce que que ça serait parler vrai et partagé par nombre de Juifs), cela veut-il dire que macron travaille pour l’ »Israel » de bibi Nethanayhou ?

Bien sûr que non, tous les gj ne sont pas antisémites ni toutes les personnes qui critiquent la globalisation mais à force de cracher cette insulte suprême sur les gens, cela se retourne contre les manipulateurs d’opinion et je requestionne ; les globalistes et macron sont t-ils tous sionistes et travaillent-ils tous pour la globalistation, dénominatif qui désigne en fait les 0,1% de rapaces qui vampirisent le monde ?

 

 

 

 

Une partie de mon âme est là, accrochée à un des rosiers

Extrait d’un écrivain soviétique, cadeau d’une amie relectrice.

« Au milieu des années 1980, Donetsk était étonnamment belle. En approchant de la ville par le train, on sentait déjà l’odeur du charbon incandescent à des kilomètres de là. Mais Donetsk même ne sentait pas le charbon, pas même à proximité des terrils, à cause de toutes ses fontaines, de la verdure et des rosiers en fleur. La ville baignait vraiment dans une mer de roses, je n’avais jamais vu nulle part une telle profusion de variétés. Les fleurs étaient arrosées tous les jours, et les rues étaient fraîches et sentaient bon même par la grande chaleur. Le mari de Galia m’emmena sur l’un des terrils. Nous grimpâmes très rapidement. Au sommet, cherchant l’air frais sous le nuage de poussière de charbon, je pus apprécier pleinement l’ampleur des travaux de jardinage à Donetsk… »

 

23592311_1414643085335455_6901242440280561521_o

Tout mon travail foutu en l’air !

Voilà, le micron-onde m’est passé à 20 centimètres de la tête, j’ai été frappée et tout ça parce que la personne qui s’occupe du jeune autiste que j’étais parvenue à apprivoiser n’y connait rien mais strictement rien en autisme et que le deuxième homme qui s’en occupe bien avait son jour de vacances !

ARGHHHHHHHHHHHHHHHHH !

Moi, je suis pas mécano et je ne fais pas de mécanique !

J’ai essayé pendant 20 minutes d’alerter ce monsieur sur son attitude inadaptée mais il n’a rien écouté, rien !

Il a détruit mon travail de 4 mois comme ça, le temps de le dire.

Pourquoi il n’a pas fait ce que je lui ai dit ? j’en sais rien du tout mais le fait est que c’est moi qui ai du essuyer les plâtres en me mettant physiquement en danger, je n’aurais pas du être seule mais ma collègue pendant que ce jeune homme détruisait la cuisine, discutait à l’étage du dessous…

Pourtant, elle aussi je lui avais dit que jamais je ne devais être seule avec ce jeune-homme, ils me gavent, ce sont des gens sans professionnalisme, ils s’en foutent quoi et pis ils veulent montrer qu’ils maitrisent la situation alors qu’en fait, ils ne maitrisent rien…

Ce soir, comme je ne lâcherai rien, je vais m’occuper de ce jeune homme parce que c’est comme un accident de voiture, si tu conduis pas de suite c’est foutu.

J’espère que ça ira parce que ce jeune-homme est menacé de HP si je ne parviens pas à le récupérer, et il sera shooté..

La vicitme c’est lui, livré à des incompétents, à une chef de service qui recrute n’importe qui sans aucune formation dans l’autisme et c’est lui ce jeune-homme qui va payer pour toutes ces conneries !

Merde à la fin !

 

Et comme en plus elle me déteste, la voilà toute contente de me dire, « tu vois, c’était pas gagné », ben si ça l’était, il faudrait juste que les gens qui n’y connaissent rien écoutent ceux qui savent ce qu’ils font, c’est pas compliqué, merde !

En général, un autiste empile des images, toi tu es avec moi dans tel lieu, de telle heure à telle heure, ensuite, autre image, je suis ailleurs, avec d’autres personnes, si la personne de la première image arrive dans la seconnde image, l’angoisse commence à monter, les horaires aussi sont importants, les programmes pictos.

Comme le matin nous n’avons pas d’enfants vu que la chef de service n’a pas fait d’amission, elle nous case n’importe où, là, elle me case avec ce jeune homme pour la matinée, il n’aura de cesse de répeter, « va t’en, va t’en », à midi, j’alerte la chef de service, lui disant que ce n’est pas adapté, que ce jeune homme ne comprend pas ce que je fais là vu que je m’occupe de lui à l’internat et jamais en matinée.

Normalement, ce juene homme et son accompagant arrivent à 16H05 sur l’internat, je descend le récupérer et l’emmène prendre son goûter, là, lui et son accompagnant attendent depuis 10 minutes mon arrivée ???? Je commence à 16H00….le monsieur n’a pas fait le programme picto, « ça sert à rien » me dit-il…

Je vois de suite que ça ne va pas, ce jeune homme a les yeux tout noirs, je dis alors à l’accompagnant, « dis lui au-revoir », mais il n’écoute pas et demande à visiter la chambre du jeune, je lui dis « non, il n’est pas bien, ne viens pas », il n’écoute pas et monte, je lui redis que ça ne va pas, il n’entend rien, du coup, bien sûr, comme il est dans l’image du matin et pas du soir, le jeune homme claque les portes et défonce la poignée de sa chambre, je demande au monsieur de partir mais nan, il retourne dans la chambre !!!! ils sortent ensuite pour aller à la cuisine, je redis au monsieur que stop, il doit partir mais le voilà qu’il lui sert le goûter et pas celui habituel !! ce jeune -homme ne prend que des pains au lait,  là, j’ordonne au monsieur de quitter les lieux et il part, et le bordel commence, le jeune homme me frappe, me jette le micron-onde et arrive à basculer un immense frigo, il me court après pour me frapper, je dois l’enfermer pour aller chercher du secours, malheureusement, le téléphone de la fondation  ne fonctionne pas, je suis coincée !!!

Et ma collègue toujours absente…

Putain !

Tout mon travail laborieusement réfléchis et structuré n’a servi à rien, rien.

Faut que je me barre mais faut bien manger…

 

Bien sûr, il y a des circonstances aggravantes pour ce jeune, il a un frère plus jeune autistte, lui aussi et aussi une jeune soeur autiste….

Du coup, ses fins de semaines sont dures parce que son plus jeune frère est très sonore, tout ça pour dire qu’il arrive le lundi matin déjà très mal, il est donc nécessaire de lui apporter un cadre structuré et rassurant avec le moins de changement possible, les changements ça se travaille mais à des moments propices où on sent qu’il est asssez bien pour apprendre. Pas n’importe quand ni n’importe comment, et le programme picto sert à ça, à le structurer, à le prévenir de ce q’uil va se passer, mais le monsieur qui s’en est occupé toute la journée n ‘a pas utilisé le programme pictos, du coup, le jeune n’avait aucune idée de ce qui allait se passer ni de avec qui cela se passerait, voilà comment on parvient à mettre un jeune adulte autiste dans la situation de tout casser car il n’a que ça pour montrer son mal être….ah bien sûr, le mec y fait deux mètres donc le jeune est contenu, simplement par la carrure mais c’est pas assez…et pis le mec je l’ai vu, à aucun moment n’a de demande, il fait tout ce que le jeune veut, tout, ça n’est pas comme ça qu’on est rassurant….Bref !

Pauvre gamin.

:(

 

 

 

Philippe Pascot et les magouilles politiques

 

 

L’assemblée vote des lois à 15 alors que plus de 800 personnes, députés et sénateurs se gavent de l’argent public….

 

 

 

Une vieille fille moche…

Priez pour ne jamais avoir  comme chef de service ce genre de femme si vous avez 56 ans, êtes encore jolie, avec du caratère et de vraies compétences,

C’est l’enfer assuré….

;O)

 

Tant pis, faut faire avec mais c’est pesant.

En quatre mois, j’ai réglé le problème d’un jeune homme autiste de 17 ans, dans la force de l’âge et avec une carrure impressionante.

Ils ont tous peur de lui, moi pas.

En fait, j’ai réussit rapidement à contrer ses débordements émotionnels et au lieu de me dire que c’est bien,

La vielle fille moche me sors « tu es trop sûre de toi » !!

Les problèmes perduraient depuis plus de 18 mois…

Ah, la salope !

Comme on se prend le bec et que je ne lâche pas, elle me dit « tu devrais bosser  en indépendante » !!

Ben ça oui, je le sais bien mais cette saleté de système français me l’interdit parceque j’ai l’un des plus petits diplôme dans le social, aide-médico-psycholgique et que du coup, je suis « rien », vu que j’ai pas eu d’ambition, paraît-il….

Ou quand du fait de votre vie vous avez essayé de vous en sortir mais que vous n’avez pas pu ou pas voulu « évoluer »….

Non merci, très peu pour moi le diplôme d’éduc spé car de fait, dans le handicap ce diplôme non seulement vous éloigne du terrain et en plus fait de vous une secrétaire éducative surchargée de paperasses.

 

ARGHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !

Si je pars, les problèmes reviendront ua galop, j’ai bien envie de partir mais je ne peux pas laisser ce jeune-homme livré presque à lui-même et souffrir à nouveau du rejet et de l’incompréhensin de son syndrôme…

La bonne nouvelle est que la vielle fille moche se casse fin juin, jusques-là, je vais la fermer mais ça va pas être facile parce qu’elle me harcèle sur des conneries inimaginables.

Pauvre vieille fille moche…

 

 

 

La vie en suspension, toujours

Trouver la joie.

Nait-on avec la joie comme on dit chevillée au corps ?

Ou est-ce le but d’un chemin à parcourir pour se libérer de la peur, la culpabilité, l’acceptation de ses erreurs, de ses échecs, de tous les actes manqués qui finalement parsèment chaque vie ?

Nait-on avec une incapacité intrinsèque de profiter de l’instant présent et est-ce un autre chemin a emprunter pour avoir parfois le sentiment d’être pleinement joyeux ?

J’ai vu des personnes se transformer durablement quand un tiers leur donnait une affection sincère, des gens tourmentés qui on peut le dire ont découvert une aube d’où les brouillards enfin avaient disparus.

J’ai vu des gens joyeux se transformer quand la vie les a accablés de malheurs.

Pour ma part, une très grande joie suivie d’une disparition, disparition définitive, que pourtant j’avais eu l’heure d’expérimenter plusieurs fois, la mort, m’a laissée comme vide, le coeur pourtant battant et les yeux bien ouverts.

Cela fait longtemps que je n’écris plus, ma muse ayant disparu.

L’élan salvateur qui avait exorcisé mes pertes nombreuses s’est évanouit avec celui que j’aimais.

J’étais partie au Donbass puisque à part mes connaissances professionnelles, je ne pouvais plus accoucher de rien au monde et avait perdu la capacité de renaitre.

J’étais partie pour les partager, ne craignant pas les bombes, ne craignant pas de disparaitre.

Et je me suis retrouvée là, privée de mon projet de partage, privée d’apporter un confort moral aux enfants de la guerre.

Arriverais-je un jour à cheviller la joie à mon âme ?

Et ainsi à me contenter de tout ?

Et peut-être seulement, à jouir d’être en vie.

Oui,

Si une fois encore je rencontre l’amour.

Aimer et être aimée me manque comme le jour manquerait à la nuit.

 

 

Le 17 ème régiment, 1907, message aux forces de l’ordre françaises

En 1907 pendant la révolte des vignerons, dite révolte des gueux, l’état à ordonné à la troupe de tirer sur le peuple, un régiment, le 17 éme a refusé, une chanson est née, ah si seulement les policiers français avaient un peu d’âme de cette troupe !! un homme, ça s’empêche !

 

 

 

Crépuscule de Juan Branco en accès libre, extrait

« Ce que nous nous apprêtons à révéler ici, c’est la factualité qui a permis la mise en place de ce pouvoir.    La façon, dont, par exemple, Edouard Philippe,  sorti de nulle part, a accédé au poste de premier    ministre, après s’être piteusement perdu entre des missions de lobbying pour une grande entreprise    nucléaire et apparatchikismes divers auprès de Les Républicains. Comment et pourquoi Ludovic Chaker    et Alexandre Benalla ont été recrutés à l’Elysée afin de mettre en place une garde prétorienne agissant    en « police privée » d’Emmanuel Macron, selon le modèle que lui avait fait découvrir Bernard Arnault en le présentant à Bernard Squarcini, ancien directeur de la DGSI, actuellement mis en examen pour avoir    mis au service de son nouveau patron,    LVMH,    ses    réseaux    et    parfois    les    services    secrets    de    notre    pays.     Comment    tout    cela,    malgré    les    courageuses    investigations    de    certains,    n’a    jamais    été    proprement    raconté.    Nous    allons    parler    de    la    raison    pour    laquelle    Édouard    Philippe    a    pris    une    telle    place    auprès    d’Emmanuel    Macron,    là    où    la    presse    libre    et    ses    centaines    de    journalistes    s’est    satisfaite    d’en    faire    le    récit    que    lui    dictait    la    macronie.     Ce    que    nous    allons    démontrer    ici,    c’est    que,    sur    cette    affaire    comme    en    des    centaines    d’autres,    un    récit    démocratique    n’a    pas    été    fait.    Que    sur    des    événements    aussi    importants    que    la    nomination    d’un    chef    de    gouvernement,    la    France    a    été    tenue    aveuglée.    Et    que    le    problème    démocratique    que    cela    suscite    est    ontologique    :    il    menace    notre    régime,    en    retirant    à    ses    dirigeants    toute    légitimité,    puisqu’en    faisant    de    leur    élection    une    farce    visant    à    masquer    les    véritables    ressorts    les    ayant    propulsés.    Nous    allons    montrer    comment    un    être,    Jean-Pierre    Jouyet,    que    tous    les    journalistes    politiques    connaissent,    sur    lequel    aucun    n’a    enquêté    en    ses    rapports    à    la    Macronie3,    comment    cet    être    a    fait,    avec    Henry    Hermand    –    millionnaire    chargé    de    financer    la    vie    privée    de    Macron4    –    et    Xavier    Niel,    le    Président    Macron. »

 

Aparté :  Branco ne peut s’empêcher de déblatérer sur M.Poutine, il ne connait apparemment rien à la guerre de Tchétchénie, je me demande ce que lui rapporte ses mensonges ? alors, dissident ou une fois de plus outil système ? bien que la teneur du livre soit bonne, je me pose cette question, pourquoi participe t-il au mensonge sur M.Poutine ? bizarre !!! Il compare l’ascension de macreux à celle de Poutine, quel est son but ? lui qui parle d’influence semble bien influencé….

Peut-être devrait-il simplement rester dans son champ de compétences ?

 

 

 

12

Villaines-les-Rochers |
Prostitution : faut-il péna... |
Fo Ville de Bourges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dans la vie tout est signe
| Pierreapplegallery
| Apple Gallery - iknow