Je danse

Mon corps se délie, mes bras s’envolent, mes mains, tout au bout s’approchent de toi.

Effleurant ton dos, tes hanches, carressant ton visage,

Faisant à tes formes une copie parfaite, calquée, sensuelle.

La légère brise née de ce mouvement sêche la rosée apparue soudainement sur ton cou et tes tempes.

Je danse.

Mon corps se délie, mes bras s’envolent, mes mains, tout au bout s’approchent de toi.

Effleurant tes forêts, tes fleuves, carressant les montagnes,

Faisant à tes formes une copie parfaite, calquée, sensuelle.

La légère brise née de ce mouvement sêche la rosée apparue soudainement sur tes vallées et tes sommets.

Je danse.

 

 

-1094416_w767h767c1cx1015cy740

 

 

 


Archive pour mai, 2019

la fin d’un enfumage ; il n’existe absolument pas de clivage gauche-droite

Je vois seulement une masse de gorets bien dodus se précipitant fanatiquement vers la gamelle !!

Ce siècle aura favorisé les malades sociaux, les inadaptés qui ressemblent physiquement à des humains mais qui au final sont bien pire que des porcs, qui eux au moins, sont propres sur eux.

 

 

 

L’entre-soi des connards psychopathes

Le Birdeberg, le Siècle, les médias, la macronie asservie au pognon, les minorités lgbtgpapadoieunrtlg….

Tous ces connards dont on devrait se débarrasser rapidement pour pouvoir enfin respirer !

Pas en prison de luxe, hein, au cachot les assassins, les collabos des assassins, les idiots utiles des massacreurs !!

Que le peuple informé les juge !!! un nouveau médiamacronienurembergisé !!!

Vivement que cela arrive,

On le paiera de notre sang.

Mais il faut neutraliser ces connards, à tous prix !

Pour nos enfants.

 

 

 

ASSANGE EXTRADÉ ? – Les Reportages de Vincent Lapierre

 

Si nous étions réellement des citoyens, cela ne serait pas possible.

 

 

 

 

 

 

La « fibre » (optique ?), définition de la macronie et de la journaloperie affidée

« La France a le plus profond respect pour tout ce qui est ennuyeux. Aussi le vulgarisateur arrive-t-il promptement à une position : il passe homme grave du premier coup, à l’aide de l’ennui qu’il dégage. Cette école est nombreuse. Le vulgarisateur étend une idée d’idée dans un baquet de lieux communs et débite mécaniquement cette effroyable mixtion philosophico-littéraire dans des feuilles continues. La page a l’air pleine, elle a l’air de contenir des idées ; mais, quand l’homme instruit y met le nez, il sent l’odeur des caves vides. C’est profond, et il n’y a rien : l’intelligence s’y éteint comme une chandelle dans un caveau sans air. Le Rienologue est le dieu de la Bourgeoisie actuelle ; il est à sa hauteur, il est propre, il est net, il est sans accidents. Ce robinet d’eau chaude glougloute et glouglouterait in saecula saeculorum sans s’arrêter. »

(Honoré de Balzac, Monographie de la presse parisienne, dans Les Journalistes, 1843)

 

 

Citoyenneté menacée ? par Vanessa Codaccioni

 

 

 

Espinas y flores

- Madre, ¿porqué el arbolito
Que produce este botón
Tan hermoso, tiene espinas
Que causan tanto dolor?
- Todo el mundo es así,
Hijo de mi corazón:
Cerca de la flor, la espina,
Junto a la espina, la flor.
- ¿Porqué se marchitan, madre,
Las flores de tu rosal,
Y las espinas del mismo
No se marchitan jamás?
- Por que muy poco, hijo mío,
Dura la felicidad;
Pues los dolores se quedan

Y los placeres se van.

 

Luis Cordero (1833-1912)

 

 

qcCC-uaymG8

Шипы и розы

-Зачем, скажи мне, мама, – тут,
На ветке чудных роз,
Шипы колючие растут
И колят нас до слез?

-Всë так устроено, сынок,
Срывать их не спеши:
Ведь там, где шип – там и цветок,
А где цветок – там шип…

-Но почему, скажи, тогда
Мир так несправедлив?
Увяла роза навсегда,
А шип, как прежде, – жив.

Ах, милый, ты ведь то постиг,
Что испытал любой:
Проходит быстро счастья миг
И остается боль.

(преводчик мне неизвестен – М.Г.)

Луис Кордеро – эквадорский поэт, президент Эквадора 1892-1895

 

(merci à mon grand ami russe Mikhail pour ce poème dont ma mère inspirée utilisait des morceaux pour nous parler de ses rosiers et leurs épines).

 

 

 

 

Le système Mac-rond mis à nu

« Le petit génie loué à grand renfort d’éditoriaux s’y est repris à deux fois avant d’obtenir l’ENA, après avoir échoué à trois reprises au concours de Normal Sup’, raille ainsi Juan Branco. Le prétendu « philosophe » n’a jamais écrit une ligne et son travail auprès de Paul Ricoeur a consisté à relire des notes de bas de page… Le jeune loup qui « s’est fait tout seul » ne doit son succès ni à une intelligence hors du commun, ni à son seul mérite… Bien au contraire ! La fable n’aurait jamais dû passer à travers le filtre des rédactions, n’était la connivence du milieu avec ce « monde » des multinationales et de la finance qui poussait, en sous-main, la candidature de l’ancien banquier d’affaires de la banque Rothschild »

http://lucien-pons.over-blog.com/2019/05/le-systeme-macron-mis-a-nu.html

 

branco-endeweld-rc3a9seaux-macron

 

 

 

[GILETS JAUNES] – L’attaque de l’hôpital #PitieSalpetriere, la Fakenews de Castaner !

 

 

 

Orchis

IMG_4789

 

 

 

12

Villaines-les-Rochers |
Prostitution : faut-il péna... |
Fo Ville de Bourges |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dans la vie tout est signe
| Pierreapplegallery
| Apple Gallery - iknow